Le sujet de cet article apparaît dans Call of Duty: Black Ops. Le sujet de cet article apparaît dans le mode Zombies



Le Pentagone se fait attaquer ! Washington passe en ALERTE 1 dans cette version de Zombies.
— Description de la carte.


"Five" est une carte zombies qui est disponible dans Call of Duty: Black Ops. On y incarne John Fitzgerald Kennedy, Robert McNamara, Richard Nixon et Fidel Castro.

L'histoire se déroule pendant la guerre froide, au beau milieu du Pentagone, centre de la défense américaine.

Disposition[modifier | modifier le wikicode]

La carte "Five" est en trois étages reliés par deux ascenseurs et huit téléporteurs.

Le premier étage forme les bureaux du pentagone. Elle est composé d'une salle de réunion et de deux couloirs sur chaque coté. Un ascenseur à 250 points vous fais descendre à la salle d'opération.

L'étage en dessous est la "salle d'opération", une salle circulaire avec des passerelles tout autour. la passerelle est sous la forme d'un pentagone. En descendant les escaliers, on se retrouve dans la salle principale, qui est coupé par des ordinateurs partout, formant ainsi plusieurs "couloirs". Une autre salle n'est pas accessible directement. Toutefois, en activant les DEFCON (taux d'alerte des forces militaires américaine) jusqu’à tomber au DEFCON 5, on peut alors utiliser les téléporteurs pour entrer à l'intérieur d'une salle de réunion (celle où discutaient les quatre politiciens dans la cinématique avant la partie), où se trouve le Sacré Punch et deux fenêtres. On peut rester dans celle salle autant de temps que l'on veut. Toutefois, les DEFCON se réinitialisent et la porte menant à la salle d'opération s'ouvre. En prenant un autre ascenseur à 250 points, on descend aux laboratoires.

Les laboratoires sont disposé en couloirs sous forme de croix, et aussi tout autour de l'étage. Dans cette zone est disposé des "blocs" de test, des salles d’expériences. Dans une salle, par exemple, se trouve un Pistolet-Laser, un Hurlement Hivernal, un Pistolet-éclair et un minigun (on ne peut pas les utiliser). Ou alors, une salle comportant des cadavres au visage calciné. Mais dans l'une des salles se trouve le courant qui permet d'activer l'électricité. Ils sont grandement inspiré de la mission Renaissance.

En activant le courant, des téléporteurs apparaissent un peu partout dans la carte, un dans la première salle, un dans la salle d'opération, un dans la salle du Sacré Punch et cinq dans les laboratoires. Leur destination est assez hasardeuse à moins d'être en DEFCON 5.

Il y a 5 atouts Réanimation rapide, Cola énergisant, Binouze Double coup, Mastodonte de comptoir ainsi que depuis une mise à jour Coup de pied arrière.

Nouveautés[modifier | modifier le wikicode]

La Machine de mort : un bonus réservé au seul joueur l'ayant pris, il donne l'arme pendant un court laps de temps sans limite de munition.

Le Voleur du Pentagone : Il remplace les Chiens de l'enfer, initialement prévus sur cette carte. Il s'agit d'un personnage courant très vite et possédant une santé très élevée ne pouvant apparaitre qu'une fois le courant activé. Il cible un joueur et lui court après jusqu’à lui voler son arme et fera de même avec les autres joueurs un à un, il s'enfuira par la suite. Si les joueurs parviennent à le tuer, ils récupèrent leurs armes volées et gagnent un bonus braderie et munitions au max. En revanche, s'il disparaît sans être tué, les armes volées ne sont pas rendues mais un bonus munitions au max apparaît. Si les joueurs parviennent à tuer le voleur sans qu'il ne vole aucune arme, un bonus munitions au max ainsi qu'un bonus spécial "Sacré-Punch bradé" apparaissent.

Cette carte comporte deux pièges électrique coutant 1000 points pouvant être construit sur les détecteurs de métaux dans les bureaux du pentagone. Pour cela, il faut trouver les deux boitier rouge et les ajouter sur les détecteurs.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Lors de la guerre froide, le président américain, John Filtzgerald Kennedy, le secrétaire de la défense, Robert McNamara, ainsi que Richard Nixon se retrouvent à parler de la Crise des Missiles avec le Président de Cuba, Fidel Castro. Pendant cette discussion, les zombies envahissent le pentagone et les quatre politiciens s'arment pour se défendre.

Durant cette bataille, afin de survivre, ils utilisent trois fois le téléphone rouge (téléphone spécial créé lors de la guerre froide pour que le président Soviétique et Américain puissent parler entre eux directement) ce qui active une musique d'Eminem.

Même si dans "Five" nous ne suivons pas les aventures d'Edward Richtofen et compagnie. Cette carte montre que les américains se sont penché sur les expériences du Groupe 935 et que les zombies sont maintenant une menace en Amérique.

Succès/Trophées[modifier | modifier le wikicode]

  • Pas touche ! - Tuez le voleur du Pentagone avant qu'il ne dérobe votre équipement.

Anecdotes[modifier | modifier le wikicode]

  • Le Lance-flamme, la Wunderwaffe DG-2 et le Pistolet-éclair étaient à l'origine prévus dans cette carte ainsi que les Chiens de l'enfer.
  • La carte se déroulant en intérieur, il est impossible de localiser la Boîte Mystère avec ses jets de lumière. Ce sont donc des téléviseurs postés au dessus de chaque emplacement qui indiquent sa position.
  • Il y a un tableau représentant Tank Dempsey en dehors de la carte, près de ceux de Richtofen et de la silhouette noire.

Galerie[modifier | modifier le wikicode]

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.