FANDOM


CoD2BROtr RealWorldtr


Call of Duty 2: Big Red One est le deuxième épisode à être sortis uniquement sur console de salon. Il suit l'histoire de la 1ère division d'infanterie américaine durant la seconde guerre mondiale.

CampagneModifier

Dans Call of Duty 2: Big Red One, le joueur incarne le Sgt. Roland Roger qui commence la guerre au rang de soldat au sein de la 1ère Division d'Infanterie tout au long du jeu, à l'exception du niveau où le joueur joue le rôle du frère de Roger en tant que mitrailleur dans une mission de bombardier Liberator.

Le jeu démarre par un niveau de tutoriel appelé "On a connu pire" situé quelque part à Maubeuge, en France. Les premiers niveau du jeu sont des flash-back dont le premier appelé "Le baptême du feu" ce déroule pendant l'invasion de l'Algérie et plus précisément lors de la bataille d'Oran.

Le joueur est dirigé par le Sgt. Glenn Hawkins aux côtés des autres soldats de l'escouade de Hawkins. La 1ère Division d'Infanterie se rend au col de Kasserine, traverse les lignes allemandes, nettoie un champ de mines et récupère plusieurs obusiers américains. L'équipe continue à Kasserine, débarrassant la région des troupes allemandes. Le Big Red One continue d’appuyer sur l’avance et le joueur prend le contrôle d’un char dans lequel le soldat Rogers tire le canon principal. Après avoir terminé la campagne africaine, le joueur participe à une mission de bombardier à bord d'un B-24 Liberator au-dessus de la Méditerranée.

La campagne d'Italie commence par l’Opération Husky avec la bataille de Gela au cours de laquelle l'équipe sauve des membres de la 82ème Division Aéroportée. À Piano Lupo, la 1ère d'Infanterie fait à nouveau face à l’opposition de la "Hermann Goering Panzer Division", qu’ils ont battue en Afrique. Ils se battent à travers Troina pour se reposer et récupérer, consolidant leurs forces; la 1ère d'Infanterie sécurise rapidement la Sicile.

Le joueur dirige maintenant une partie de l'équipe en tant que caporal. La 1re division d'infanterie prend alors part au débarquement de normandie. Le joueur dirige le tir à l’aide de jumelles, détruisant des bunkers, des entrepôts et des nid de mitrailleuses. Le niveau se termine lorsque le joueur prend le contrôle d'une Flak 88 pour vaincre les vagues de contre-attaque allemande. La 1ère d'Infanterie se rend à Mons et à Eilendorf, se rapprochant de l'Allemagne. Combattant à travers la forêt de Hurtgen, ils continuent à faire pression sur les soldats allemands.

Le joueur mène maintenant l'équipe en tant que sergent lors des deux derniers niveaux. À Bucholz et sur la ligne Siegfried, le joueur dirige les soldats lors de la traversée finale en Allemagne, dans l’hiver neigeux de 1944. Une fois que la 1ère d’Infanterie a franchi la ligne, l’équipe détruit plusieurs fusées V2. Alors que le reste de la division arrive, le jeu se termine.

Call of Duty 2: Big Red One a tendance à se concentrer beaucoup plus sur l'aspect de caractère des coéquipiers du joueur. Il apprend leurs noms et les surveille au fur et à mesure qu'ils vieillissent et gagnent en rang au cours de la guerre et que certains sont tués au combat. Le joueur est également promu et semble grandir, à mesure que les autres soldats lui témoignent plus de respect.

NiveauxModifier

PersonnageModifier

FactionsModifier

ArmesModifier

MultijoueurModifier

Call of Duty 2: Big Red One propose un jeu en ligne dans les versions PS2 et Xbox avec des chars pilotables, des classes de personnages et une expérience similaire à celle du multijoueur dans Call of Duty: La Grande Offensive. La fonctionnalité multijoueur est gérée par un netcode hautement modifié, initialement concédé sous licence par DemonWare. Cependant, le mode multijoueur est absent de la version GameCube. Les cartes de Call of Duty 2: Big Red One comprennent Bizerte, Buchholz, Canyon, Cassino, Crucifix, Gela, Kasserine, Maubeuge, Peaks, Troina et Town Square. C'était également le premier jeu Call of Duty à présenter les français en multijoueur.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .