Wiki Call of Duty
Advertisement
Le sujet de cet article apparaît dans Call of Duty: Advanced Warfare

Le Major Cormack est un personnage principal et un protagoniste de Call of Duty: Advanced Warfare. Il a commandé une escouade de Marines (dont Jack Mitchell et William "Will" Robert Irons dedans) pendant la Seconde Guerre de Corée et a ensuite crée la Sentinel Task Force, une équipe d'élite internationale qui s'occupe des opérations spéciales. Il est un homme de bon cœur avec un sens de l'honneur et du devoir tout comme il se soucie grandement de ses hommes sous son commandement.

Biographie[]

Cormack est le chef d'équipe de Mitchell dans les Marines. Il prend part à une opération pour repousser les forces nord-coréennes lors de leur invasion de la capitale sud-coréenne, Séoul, où il est regroupé avec Mitchell, Will Irons et Jackson. Leur objectif est de prendre un hélicoptère de combat nord-coréenne avec l'aide d'une équipe de démolition, mais au moment où ils ont rendez-vous avec l'équipe de démolition, ils se rendent compte que tous les membres de cette équipe sont mort. Will Irons et Mitchell veulent se charger de récupérer les bombes et de détruire l'hélicoptère de combat pendant que Cormack et Jackson les couvrent du haut d'un bâtiment, Ils réussissent à poser la bombe mais la porte du vaisseau se referme et casse le bras droit de Will, Mitchell tente d'aider Will en vain et Will pousse Mitchell hors du vaisseau, le vaisseau explose tuant Will et projetant un débris sur Mitchell lui coupant le bras gauche à ce moment là Cormack sort de la fumée, retire le débris et se rend compte de la gravité de la blessure de Mitchell, il supplie Jack Mitchell de rester en vie et le traîne pour lui sauver la vie laissant derrière eux le bras de Mitchell.

Les Funérailles de Will Irons[]

De retour aux États-Unis, Cormack donne un discours à l'enterrement de Will. Mitchell qui ne fait plus partit des Marines à cause de sa blessure au bras y assiste également et un homme lui offre un emploi dans son entreprise internationale; Atlas Corporation; c'est le père de Will, Jonathan Irons, il lui propose une prothèse qui a 20 ans d'avance sur toutes les technologies existantes. Cormack tente d'intervenir et de dissuader Mitchell, mais il rejoint Atlas et ne voit pas Cormack pendant près de cinq ans.

Fondation du Groupe Sentinel[]

Alors que Mitchell fait toujours partie d'Atlas, Cormack devient l'un des membres fondateurs du Groupe de travail Sentinel, une multinationale américaine qui a conduit une équipe des opérations spéciales pour enquêter sur les attaques du KVA de 2055. Toutefois, leur priorité est bientôt devenu d'enquêter sur Jonathan Irons et Atlas, qui allait rapidement devenir la société la plus puissante dans le monde et la plus grande force militaire permanente dans le monde.

Sauver Mitchell et Ilona d'Atlas[]

Après avoir tué Joseph "Hadès" Chkheidze le leader du KVA qui donna une clé USB à Mitchell et Ilona qui découvrent que Irons à dissimulé un avertissement avant les attaques terroristes de 2055 dans le but de tirer profit de la suite, ils sont pris en flagrant délit par les gardes d'Atlas sur les ordres de Jonathan Irons. Cormack, sous une identité secrète ("X"), les aide à s'échapper, et une fois qu'ils sont en sécurité, il se révèle à eux et les recrute dans la Task Force Sentinel.

Les États personnels d'Irons[]

Avec Mitchell et Ilona du côté de Sentinel, Cormack leur attribue la mission d'infiltrer le domaine privé d'Irons à la Nouvelle-Bangkok pour trouver le projet d'Irons sur une prochaine opération d'Atlas appelée "Manticore". Ils découvrent que Manticore est un agent biologique qui n'affecte que les personnes dont l'ADN n'est pas sur les bases de données de l'Atlas. Mitchell et Cormack réussissent à poser un traceur sur un avion cargo puis le suivent en jetpack et le font atterrir.

Antarctique[]

En Antarctique, les troupes Sentinel supplémentaires aident à assurer l'envoi de Manticore, mais ils sont pris en embuscade par les troupes d'Atlas déployées. Mitchell, Ilona et Cormack parviennent à échapper aux troupes de l'Atlas et de tenter de re-sécuriser la cargaison, mais tombent dans les profondeur de l'Antarctique. Une fois proche de la sortie, un mastodonte leur barre la route, Mitchell détruit le pont et le mastodonte mais ils tombent encore plus profond où la température est encore plus basse, ils réussissent à sortir de l'eau et sont tenus en joue par deux soldats d'Atlas sous le commandement de Gideon. Gideon trahit Atlas et tue les deux soldats avant d'aider Cormack et son équipe à obtenir un échantillon de Manticore et de détruire le reste de la cargaison.

Détruire l'usine Manticore et Attaque de San Francisco[]

Gideon rejoint la Task Force Sentinel et assiste l'équipe de Cormack à détruire un laboratoire biologique d'Atlas en Bulgarie qui produit du Manticore. Peu de temps après, Irons est inauguré dans le Conseil de sécurité des Nations Unies, où sa première action est de livrer un discours méprisant à l'Organisation des Nations Unies et Irons déclare effectivement la guerre sur les gouvernements du monde, croyant leurs nations meilleure sous le contrôle de d'Atlas. Irons ordonne une attaque contre les États-Unis, la Troisième Flotte à San Francisco, envoie Cormack, Mitchell et Gideon les arrêter. L'attaque réussit, le Golden Gate Bridge est détruit dans le processus, entraînant la mort de milliers de civils, policiers et Sentinel. Avec un grand transporteur de l'US Navy attaqué par Atlas, Cormack et Knox rejoignent Mitchell et Gideon sur le terrain et reprennent le contrôle du transporteur, détruisant toutes les forces d'Atlas dans le processus.

Attaque final sur Atlas[]

Après la catastrophe à San Francisco, Sentinel lance un assaut massif sur le complexe d'Irons à la Nouvelle Bagdad, en Irak. Cormack reste en dehors de la ville, pendant que Mitchell, Ilona, Gideon et Knox menent une attaque contre Atlas à l'intérieur de la ville. Comme il semble que les forces d'Atlas commencent à perdre, Irons déploie du Manticore, tuant tout les soldats Sentinel présent à la Nouvelle Bagdad, sauf Mitchell, Ilona et Gideon, comme leur ADN est sur les bases de données d'Atlas. Cormack n'est pas affecté car il n'était pas dans le périmètre de l'attaque, mais est néanmoins capturé et emmené dans un camp de la prison Atlas, où il retrouve ses camarades une fois de plus.

Incarcération[]

Pendant l'emprisonnement, Irons torture personnellement Mitchell et Cormack, et tire sur Cormack dans la jambe, lui donnant le temps de saigner. Ilona et Gideon parviennent à maîtriser leurs ravisseurs et détachent Mitchell et Cormack, mais Cormack est incapable de les aider dans le combat en raison de sa blessure à la jambe. Ilona escorte Cormack tandis que Mitchell et Gideon se battent contre les forces d'Atlas comme ils le peuvent, tout en apprenant qu'Irons prévoit de lâcher Manticore sur chaque base militaire majeure dans le monde.

Mort[]

Ne vous arrêtez pas ... ne pas ...
— les derniers mots de Cormack.

Mitchell et Gideon arrivent finalement à s'échapper de la prison et se retrouvent avec Ilona, qui a obtenu un véhicule de fuite. Ils conduisent à une distance de sécurité de la prison puis viennent à l'aide de Cormack, mais il est trop tard et il meurt de ses blessures. Mitchell, Ilona, et Gideon jurent alors de tuer Irons pour venger Cormack.

Galerie[]

Advertisement