Wiki Call of Duty
Advertisement


L'Ether Noir ou la Dimension des Morts est une dimension parallèle à la Terre dans l'histoire du Mode Zombie de Call of Duty: Black Ops IV, Call of Duty: Black Ops Cold War, Call of Duty: Vanguard et Call of Duty: Modern Warfare III. Son existence remonte au début de l'Univers comme son opposé, Agartha, son influence a corrompu une secte de Gardiens, les Apothicons, conduisant à la Guerre d'Agartha et ainsi, à la Grande Guerre. Après être séparé du Multivers, l’entièreté de toute création allait être plongé dans l'Ether Noir à l’exception d'un nouvel univers non corrompu. L'Ether Noir est mentionner dans Call of Duty: Black Ops III dans la carte Gorod Krovi et dans Black Ops IV dans la carte Tag der Toten

L'Ether Noir est la principale menace dans la Saga Ether Noir dans le zombie de Black Ops Cold War, Vanguard et Modern Warfare III ou l'histoire prend place dans un nouvel univers non corrompu par l'Ether Noir. On peut entrer dans l'Ether Noir avec la carte Die Maschine, Terra Maledicta et The Archon ainsi qu'avec des ponts d'Ether Noir à Zaravan

Vue d'ensemble[]

L'Ether Noir, selon ses habitants, existe "depuis le début des temps", et les différentes factions à l'intérieur sont en guerre perpétuelle depuis cette époque. En termes de portée, c'est tout un univers, remarquablement similaire au nôtre, bien que présentant diverses différences géographiques. La vie existe dans tout le royaume, et n'est pas limitée à la Terre - Kortifex l'Immortel, par exemple, est né sur un monde autre que la Terre, et Zykov l'Oublié mentionne avoir assujetti d'autres mondes dans sa conquête

Saga de l'Ether[]

Agartha séparée en deux[]

Au début du temps dans l'Ether, un Gardien connu sous le nom du Premier Utilisateur utilisa la Clé d'Invocation dans Agartha pour semer les dimensions de vie. Cependant, un groupe de Gardiens, comprenant celui qui serait plus tard connu sous le nom de Shadowman, commença à expérimenter avec l'Ether Noir. À mesure que ce groupe commençait à être corrompu par le royaume, l'être qui serait connu sous le nom de Docteur Monty tenta de sauver son ami, mais fut corrompu lui-même dans le processus. Pendant ce temps, les Gardiens corrompus créèrent un dispositif connu sous le nom de Pyramide d'Ether, qui utilisait l'Ether Noir pour donner à son utilisateur le pouvoir sur l'Ether - c'est-à-dire la réalité - elle-même. En raison de cette menace, une guerre civile éclata entre les Gardiens corrompus et non corrompus. Les Gardiens non corrompus remportèrent la guerre, bannissant les Gardiens corrompus dans l'Ether Noir. Pendant leur bannissement, les Gardiens corrompus mutèrent en des êtres connus sous le nom d'Apothicons

La Grande Guerre[]

Remarquant l'existence de l'humanité, les Apothicons envoyèrent des météorites d'Élément 115 sur Terre, espérant qu'ils l'utiliseraient pour se combattre mutuellement. Leurs plans se concrétisèrent en 1292, où l'utilisation de l'élément par l'humanité ouvrit un portail depuis l'Ether Noir, permettant aux Apothicons de l'envahir. Cela déclencha finalement la Grande Guerre, où l'humanité, assistée par un groupe de quatre mystérieux guerriers en robes (connus collectivement sous le nom de Primis) maniant des Bâtons Élémentaires, lutta contre les Apothicons. La guerre prit fin en 1299, les Apothicons étant une fois de plus bannis dans l'Ether Noir

La corruption d'un docteur[]

Plus tard, un scientifique allemand du nom d'Edward Richtofen entra en contact avec la Pyramide d'Ether, commençant à entendre les voix des Apothicons (qui étaient toujours dans l'Ether Noir) dans sa tête, l'encourageant à entrer dans la pyramide

La corruption[]

Dans une autre dimension connue sous le nom de Dimension 63, le Shadowman manipula un reporter pour récupérer la Clé d'Invocation avant que le reporter ne soit tué par une version alternative de Richtofen. Dans la même dimension, les Apothicons manipulèrent quatre individus à Morg City, Nero Blackstone, Jack Vincent, Jessica Rose et Floyd Campbell, pour utiliser la Clé d'Invocation afin d'ouvrir un portail d'Ether Noir dans la Dimension 63. Le complot réussit, et les Apothicons envahissent la dimension, cependant, le Shadowman est piégé dans laClé d'Invocation par les quatre individus après l'invasion initiale. Les Apothicons finissent par consumer et détruire entièrement la Dimension

La continuité du Cycle[]

Lorsque Primis arriva à Agartha, le Shadowman trompa Ludvig Maxis, qui habitait Agartha à l'époque, pour lui accorder un vaisseau. Après avoir été libéré de la clé, le Shadowman ouvrit un portail d'Ether Noir dans Agartha et commença une Deuxième Guerre d'Agartha. Malheureusement pour les Apothicons, Monty utilise Primis pour vaincre le Shadowman, qui, avec Maxis et S.O.P.H.I.A, utilise ensuite la Clé d'Invocation pour replonger les Apothicons dans l'Ether Noir et pour isoler Agartha du reste du multivers. Monty envoie ensuite Primis à la Grande Guerre, achevant ainsi le cycle

Détruire le Cycle[]

Dans une version altérée du cycle, le gardien d'Alcatraz est manipulé par le Shadowman de l'Ether Noir pour utiliser Alcatraz comme un piège afin d'utiliser le sang de Richtofen de Primis pour ouvrir un portail vers Agartha. Le plan échoue grâce à une version de Richtofen qui avait vécu la Grande Guerre, et le gardien est tué, brisant ainsi le cycle

La fin[]

Après avoir été désigné chef de l'équipage par Richtofen post-Grande Guerre, Nikolai Belinski, avec l'aide d'Ultimis, Primis et Samantha Maxis, rassemble le Fragment Élémentaire et utilise un groupe de civils appelé Victis pour récupérer le Dispositif d'Agartha d'une base en Sibérie, avec l'aide d'un ermite. Ils utilisent ensuite à la fois le Dispositif et le Fragment pour détruire la Clé d'Invocation, plongeant le multivers (y compris Monty, Agartha et Victis) dans l'Ether Noir, résolvant ainsi le Paradoxe du Multivers

Presque immédiatement après, l'univers où se trouvent Primis et Ultimis est plongé dans l'Ether Noir. Toujours en vie, Samantha et une version enfant de Richtofen appelée Eddie se tiennent la main et sortent de l'Ether Noir vers un nouvel univers

Saga de l'Ether Noir[]

Comme le Cycle se perpétuait dans l'opposé de l'Ether Noir, les entités à l'intérieur étaient inconscientes de mondes autres que le leur, étant trop occupées par le conflit constant entre leurs nombreuses factions ainsi que par le culte de l'ancien Construct. Rarement elle intervenait dans la vie des habitants de l'Ether Noir, mais les rares fois où elle le faisait, c'était pour nommer un Archon - un être capable de manier la grandiose puissance du Construct. Le premier de ces Archons utilisa son pouvoir pour défendre le royaume contre une race de parasites envahissants, tandis que le quatrième des Archons fragmenta une lune

Une lignée royale[]

Au sommet des nombreuses tribus et clans de l'Ether Noir se trouvait l'un d'entre eux qui se considérait comme de "la royauté". Un membre de cette lignée, Kortifex l'Immortel, assassina ses parents et prit le pouvoir. Kortifex lui-même était marié à un autre membre de son clan royal, une entité connue sous le nom de Saraxis. Bien qu'il semblait l'aimer au début, cela changerait bientôt après qu'elle lui eut donné un enfant contre sa volonté. Craignant que l'enfant ne le tue un jour comme il avait tué ses parents, Kortifex le soumit à un sort inconnu tandis qu'il forçait sa femme à porter le masque des Sœurs de l'Agonie - effaçant tout souvenir de son héritage royal, la laissant dans l'ombre de ce qu'elle était autrefois. Ainsi serait-elle connue sous le nom de Saraxis l'Ombre

Découverte de l'Humanité[]

Après que le Multivers ait été banni dans l'Ether Noir, de nombreuses entités à l'intérieur ont commencé à remarquer des objets étranges, notamment une boîte magique bizarre et un objet similaire aux creusets magiques déjà connus dans l'Ether Noir pour renforcer les armes. Cet événement a permis à ceux à l'intérieur de l'Ether Noir de réaliser qu'ils n'étaient pas seuls. Cependant, après avoir tenté de trouver la civilisation assez avancée pour avoir produit une telle technologie, ils ont découvert des humains qui n'étaient guère plus que des hommes des cavernes

L'influence démoniaque[]

Certains entités ont commencé à s'intéresser de près à l'humanité naissante. Saraxis affirmait qu'à cette époque, elles apparaissaient à travers le feu ou des boules de cristal, mais c'était la limite de leur capacité à interagir. Finalement, cependant, elle et Bellekar le Sorcier ont trouvé un moyen d'entrer physiquement dans cette autre réalité, du moins en quelque sorte : les artefacts. Les deux ont découvert qu'un objet pouvait être créé auquel ils pouvaient se lier, l'objet étant ensuite jeté à travers le voile entre les dimensions. Lorsqu'il était ramassé par un humain inattendu, celui-ci serait soudainement lié, permettant à l'entité de l'Ether Noir d'expérimenter le monde physiquement, et à l'humain de tirer profit d'une partie du pouvoir incroyable de son nouveau partenaire

Forgeant ces artefacts dans une tentative de séduire la culture qu'ils avaient observée de plus près, aucune des entités ne les réussirait parfaitement. Alors que le Dragon de Saraxis se retrouvait sur une île marécageuse d'Okinawa où elle était vénérée par les habitants, et que le Masque de Bellekar se retrouvait chez les Mayas qu'elle tentait d'enseigner à la magie des runes, trois autres créeraient leurs propres artefacts. Le soldat légendaire Inviktor le Destructeur créerait une épée, l'envoyant dans la Grèce mycénienne, où, entre autres, le tout aussi légendaire soldat Achille en exploiterait le pouvoir, croyant qu'il s'agissait d'un don d'Arès, le dieu de la guerre. Le Commandant Suprême des Légions de la Nuit, Norticus le Conquérant, enverrait sa corne aux Norsemen, qui le verraient comme le primordial Ymir, père des géants du givre. Enfin, le Seigneur de l'Ether Noir, Kortifex l'Immortel, enverrait son sceptre en Égypte, où il serait utilisé par un pharaon tristement célèbre. Inviktor commentera plus tard que la tentative de Kortifex avec un artefact était de loin la plus paresseuse, se contentant de mettre "deux pyramides sur un bâton"

Saraxis apprécierait la compagnie de ses "jouets" dans le Japon féodal, mais elle deviendrait bientôt une nuisance pour son ancien mari. C'est alors que Kortifex contacta les prêtres locaux sur l'île d'Okinawa où Saraxis était vénérée. À l'époque, l'hôte de Saraxis était le seigneur féodal de l'île. Kortifex dit aux prêtres que leur maître était possédé par un démon, mais en utilisant un miroir qu'il leur offrit, ils pouvaient le libérer. Les prêtres utilisèrent le miroir sur leur seigneur, "exorcisant" Saraxis de son hôte et la forçant à retourner dans son Dragon

Conquête de Kortifex[]

À un moment donné, sur les ordres de son seigneur, Kortifex, le général Norticus et ses Légions Nocturnes ont commencé à mener les Guerres Infernales dans le but de dominer l'Ether Noir et d'écraser leurs rivaux. Au cours de cette campagne sanglante, Kortifex déploierait également ses assassins personnels - les Sœurs de l'Agonie - dont Saraxis l'Ombre et Zaballa la Trompeuse faisaient partie. Après que Saraxis se soit enfuie de son servage chez les Sœurs, elles ont été envoyées par Kortifex pour traquer le clan de nomades qui considérait les terres sauvages de l'Ether Noir comme leur foyer, car ils avaient demandé à Kortifex de respecter leurs terres. Après avoir incendié les vastes forêts, les Sœurs ont veillé à ce que chaque membre du clan soit tué. Cependant, les nomades avaient un atout dans leur manche. Leur race possédait la capacité unique de transférer la force vitale de l'un à l'autre, via la prétendue "toile de la vie". En conséquence, Vercanna, maintenant connue sous le nom de La Dernière, a hérité du pouvoir de tout son peuple, Kortifex soupçonnant même que cette erreur la rendait immortelle

Cela marque quelque peu un tournant dans les Guerres Infernales - car quelque temps après cela, Bellekar rencontra Vercanna dans les cendres de sa patrie et formula le plan pour arrêter Kortifex. Inviktor finirait par fuir la bataille d'Obsidian Ridge pour des raisons inconnues, rejoignant plus tard la résistance. En tant que stratège avisé, Norticus défecta même lorsqu'il vit la puissance croissante de l'opposition. Enfin, au zénith de leur force, le plan fut mis en œuvre pour bannir Kortifex dans le royaume des mortels, avec l'espoir qu'il serait contraint de retourner dans son artefact pour toujours - cependant, pour des raisons inconnues, cela a également conduit à ce que Bellekar, Inviktor, Norticus et Saraxis soient également piégés sur Terre à l'intérieur de leurs artefacts

Les Rituels[]

Cependant, malgré cela, leur influence se ferait toujours ressentir sur l'humanité. Depuis le Moyen Âge, des membres haut placés du monde occidental s'étaient regroupés en secret pour former la Société Occulte, communiant avec l'Ether Noir et cataloguant les connaissances à son sujet dans leur Tome des Rituels, ainsi que la puissante magie des runes propre au royaume. Grâce à cela, ils purent devenir les marionnettistes de la société moderne. Une fois que les entités de l'Ether Noir furent emprisonnées dans leurs artefacts (cachés dans des endroits reculés du monde), la magie puissante de la Société permit une communication temporaire avec elles, lors de séances tenues à l'Hôtel Royal, leur quartier général. Ces brèves sessions servaient de seule vision du monde pour l'entité

À un moment donné, la connexion entre le royaume mortel et l'Ether Noir fut complètement rompue, et suite à cela, une tragédie au sein de la Société Occulte poussa ses dirigeants à juger nécessaire de diviser le Tome et de cacher ses pages

Projekt Endstation[]

Pendant un certain temps, la connexion resta rompue, jusqu'à ce qu'une base de recherche nazie connue sous le nom de Projekt Endstation entre en opération. Destinée à être un site de développement du programme nucléaire du Reich, le collisionneur de particules de l'installation ouvrit accidentellement une porte vers l'Ether Noir le 7 mars 1944 ; les radiations du royaume provoquant une nécrose instantanée chez les hommes autour du cyclotron. Après avoir informé Berlin de cette évolution, ainsi que du fait que les expériences initiales montraient des preuves d'un écoulement du temps à un rythme différent dans l'Ether Noir, le directeur du projet, le Dr Ulrich Vogel, obtint immédiatement l'autorisation de commencer à expérimenter avec le royaume étrange et l'élément qui s'y trouvait

Pacte avec le Mal[]

En raison de cette rupture de la membrane dimensionnelle, les artefacts, désormais localisés et pillés par la division Die Wahrheit de SS-Oberführer Wolfram Von List, se réactivent. Von List entre dans une relation symbiotique avec Kortifex, maintenant dépouillé de son titre de Seigneur de l'Ether Noir, et acquiert la capacité de ressusciter les morts. Von List utilise cela pour lever une armée de zombies au service du Troisième Reich. Kortifex ordonne immédiatement à Von List de détruire les autres artefacts, mais celui-ci n'écoute pas, pensant qu'il pourrait également les exploiter à l'avenir. En conséquence, Gabriel Krafft, un démonologue contraint de travailler pour Von List, entre brièvement en communication avec Bellekar via son masque et commence à élaborer un plan pour arrêter Von List et Kortifex. Cependant, il la laisse se retirer dans son artefact après avoir réalisé qu'il n'est pas assez fort pour être un hôte approprié. Pour assurer sa sécurité, il utilise une page du Tome des Rituels pour se sceller dans son bureau et appeler les Alliés à l'aide. Des agents alliés arriveraient bientôt, mais seraient piégés dans un sort de confinement par Kortifex et forcés de combattre l'horrible armée de revenants de Von List. Les quatre autres artefacts, la Corne de Norticus, le Dragon de Saraxis, le Masque de Bellekar et l'Épée d'Inviktor, seraient liés à ces agents, leur accordant un aperçu de leur pouvoir impie et les chargeant de missions dangereuses pour affaiblir le pouvoir de Kortifex

Une alliance[]

Bellekar fait envoyer des orbes messagers par les opérateurs alliés dans l'Ether Noir afin de tenter de rallier des alliés dans l'Ether Noir, et finalement l'un d'eux atteint Vercanna. À ce moment, Vercanna finalise son propre artefact - la Baguette des Terres Sauvages - et avec le premier nouvel artefact en siècles, les Forces Spéciales peuvent maintenant communiquer avec elle aussi. Vercanna ouvre un portail pour eux, leur permettant de quitter Stalingrad et d'atteindre la base opérationnelle de Die Wahrheit dans le désert égyptien, entourant un ancien Temple de Kortifex, où tout le personnel de Die Wahrheit a disparu dans des circonstances mystérieuses avant l'arrivée des Alliés. De là, ils peuvent pénétrer dans l'ancienne patrie de Vercanna dans l'Ether Noir, servant de "tête de pont" pour pénétrer plus profondément dans le royaume, tandis qu'un monolithe menaçant connu sous le nom de "Le Construct" plane au-dessus, que Vercanna souligne être "quelque chose d'entièrement différent" par rapport aux autres monolithes. C'est là-bas et de retour dans le désert oriental qu'ils libéreront une page perdue du Tome des Rituels, avec l'aide du Décimateur récemment libéré qui était piégé dans son bouclier

Alors que Die Wahrheit consolidait le reste de ses forces en Égypte, Kortifex déclencha un sort pour séparer la machine Pack-a-Punch dans l'espoir de retarder le progrès des Alliés. Mais, ce faisant, il tua ce qu'il restait de Die Wahrheit, sauf Von List. À l'arrivée des Forces Spéciales, ils utilisèrent le Miroir Relique pour séparer Kortifex de son Artefact, et donc de Von List. Cependant, les Alliés avaient joué dans les mains de Kortifex. Maintenant libéré de son Artefact, le Seigneur de l'Ether Noir était libre de retourner chez lui et de solliciter le Construct. Malgré cela, le Construct exigea que Kortifex joue selon ses règles, permettant aux Forces Spéciales de compléter ses épreuves de Sacrifice, de Pleine Conscience et de Résilience. Les Forces Spéciales réussirent, mais pas avant que le Construct ne prenne finalement une décision et ne choisisse Kortifex pour être son prochain Archon

Doté du pouvoir du Construct, Kortifex jura de détruire le monde qui l'avait gardé emprisonné si longtemps. Lui et les Forces Spéciales se sont affrontés, les simples mortels réussissant. Le soi-disant "Immortel" avait enfin goûté à la mort, avec son cadavre tombant dans les profondeurs les plus sombres de l'Ether Noir

L'Oublié[]

Alors que l'avancée soviétique se poursuit, Berlin lance l'Opération Baldr en collaboration avec Endstation, dans le but d'abriter une armée nazie dans la dimension et de les faire émerger dans l'installation berlinoise d'Endstation à un moment futur pour reprendre la ville et relancer le Reich. Malgré le départ de nombreux scientifiques, Vogel est resté pour surveiller le Cyclotron et prendre des mesures essentielles, mourant probablement par la suite. Une semaine plus tard, la 8e armée de gardes soviétiques arrive sur le site, mais le trouve infesté de morts-vivants. Peu après, sur les ordres du colonel Pavel Lazarev de la NKVD, la 3e armée de chars de gardes arrive, avec le mécanicien Kazimir Zykov étant scellé dans l'installation dans le but de désactiver la machine, et on lui dit que son sacrifice serait fait pour rendre le monde meilleur

Forcé d'entrer dans l'anomalie pour fermer le portail de l'intérieur, Zykov se retrouve dans l'Ether Noir. Après que les premiers sentiments de désespoir et de rage se soient dissipés, il résolut de survivre à tout prix. Il commença lentement à gravir la hiérarchie de l'Ether Noir, tuant et consommant progressivement des créatures de plus en plus puissantes, imposant l'ordre aux Dieux Anciens en guerre de la région, y compris les Premiers. Pouvoir jeter un coup d'œil occasionnel sur sa dimension d'origine, cependant, le dégouta des querelles mesquines des dirigeants mondiaux, invalidant son sacrifice et celui de tous ceux comme lui, et résolut de revenir. À partir de ce moment, il fut connu sous le nom de "l'Oublié". Pendant sa brutale conquête de l'Ether Noir, il asservit les Disciples du Zealot Sparagmos qui était aligné avec les Premiers. Cherchant à se venger, Sparagmos forgea le Chrysalax dans le seul but de tuer l'Oublié

La Guerre Froide[]

L'Oublié, sous le déguisement d'Ulrich Vogel, commença à manipuler Angelika Vogel dès son enfance, la conduisant finalement à infiltrer le groupe Omega. Croyant qu'elle était la clé pour conclure l'Opération Baldr, elle conçut l'Opération Undertaker et redémarra le Cyclotron, provoquant instantanément des épidémies à petite échelle à travers le monde. Dans les jours suivants, le Directeur adjoint du Département des sciences et technologies de la CIA obtiendrait l'approbation du cabinet du président Reagan pour un nouveau sous-bureau secret du Département, le Bureau Requiem, qui arriva à Endstation quelques jours plus tard. Il y aurait aussi plusieurs âmes malheureuses qui se retrouveraient accidentellement dans l'Ether Noir, où elles rencontreraient diverses créatures qui l'habitent, y compris des zombies, des chiens de la peste, des créatures éthérées en forme de méduses et des bêtes géantes errant dans le brouillard. Le portail à Morasko serait fermé par Requiem sous la direction de l'officier spécial Grigori Weaver grâce à la destruction de l'installation de Morasko avec l'aide et le sacrifice d'Orlov, un membre du groupe Omega devenu nécrotisé qui a aidé à réactiver le Cyclotron. Pendant cela, l'Oublié contacta Requiem sous son ancienne identité de Zykov, tout en commençant à les aider (par amusement) en leur donnant des avantages, une machine pour améliorer leurs armes, des bonus, entre autres, dans une tentative de gagner leur confiance

Militarisation de l'Ether[]

Après la destruction de l'installation de Morasko, le groupe Omega a commencé l'Opération Inversion avec pour objectif de militariser l'Ether Noir pour remporter la Guerre froide et vaincre l'Occident. Ils ont commencé à une installation vietnamienne appelée Outpost 25, choisie pour sa fertilité en tant que brèche dimensionnelle. Là-bas, le groupe Omega a commencé à expérimenter avec de l'Ether et à créer de nouvelles technologies. Les "Ethernauts" seraient employés par Omega pour s'aventurer dans l'Ether Noir et recueillir plus d'Ether. Plusieurs sites de test seraient établis dans toute l'Union soviétique, dont quatre créeraient avec succès des brèches dimensionnelles. Samantha Maxis, une espionne du BND (Bundesnachrichtendienst) qui avait survécu à l'exil du Multivers, a commencé à contacter un agent double d'Omega nommé Sergei Ravenov, qui l'a informée des plans d'Omega. Elle a ensuite infiltré Outpost 25 dans l'intention de rencontrer Ravenov et de recueillir des renseignements à transmettre à Requiem. Cependant, le groupe Omega a pris connaissance de son plan, lui permettant d'être capturée par le Dr William Peck qui a échoué à l'interroger et, sur les ordres secrets du directeur de Requiem, de jeter Maxis dans l'Ether Noir. Ravenov, après avoir réalisé ce qui s'était passé, a contacté Weaver, qui a rapidement commencé les préparatifs de l'Opération Lost Property pour sauver Maxis

Comme le temps s'écoule différemment dans l'Ether Noir, Samantha a passé un temps considérable dans le royaume. Dans sa lutte pour survivre, les souvenirs et l'identité de Samantha ont commencé à se brouiller - elle tuait inconsciemment des soldats d'Omega piégés à un moment donné. Elle rencontrerait également Pyotr, un Russe piégé dans l'Ether Noir, et le réconforterait en lui disant qu'en dépit de son apparence, il n'était pas inutile

Le 15 juin 1984, la brèche dimensionnelle à Outpost 25 a libéré une énorme explosion d'Ether créant une barrière phasique mortelle autour de l'installation et transformant tout le monde en zombies et autres créatures. Peck a réussi à se cacher dans une salle sécurisée et a contacté le QG du groupe Omega pour le secourir, car il croyait être le seul survivant, ignorant que Ravenov avait également survécu dans un village voisin. Avec l'aide de Ravenov, l'équipe d'intervention de Requiem a réussi à pénétrer dans l'installation en utilisant l'un des téléporteurs. L'équipe a aidé à contrecœur Peck à restaurer l'énergie de l'installation en échange de Maxis, mais sans le savoir, ils l'ont aidé à renvoyer toutes les recherches à Omega. Après l'avoir soumis à un sérum de vérité, Peck a révélé que Maxis était perdue dans l'Ether Noir. Le sérum s'est bientôt dissipé, et Peck a trompé l'équipe en perturbant la brèche dimensionnelle, détruisant tous les appareils électroniques et les renseignements stockés dans l'installation. Cependant, l'équipe a utilisé le satellite de disruption dimensionnelle de Requiem pour ouvrir une nouvelle brèche permettant à Maxis de s'échapper. Ils ont bientôt affronté un Dieu Ancien appelé Orda, avant que Requiem et Maxis ne s'échappent avec Raptor One, Ravenov se dirigeant vers les montagnes de l'Oural, où une énorme éclosion d'Ether Noir avait eu lieu. Le temps de Maxis dans l'Ether Noir lui avait donné involontairement de nouveaux pouvoirs, suscitant la curiosité du personnel supérieur de Requiem. Elizabeth Grey (avec laquelle Maxis formerait une relation particulière), Mackenzie Carver et Oskar Strauss l'interrogeraient tous dans l'espoir d'en apprendre davantage sur ses pouvoirs

Défaite de l'Oublié[]

Après l'incursion à Berlin, Zykov a suggéré à Peck que s'il le ramenait dans leur monde, il pourrait les aider à vaincre l'Oublié. Peck a alors eu l'idée de transformer l'Oublié en arme contre l'Occident. Convainquant Kravchenko, Omega aurait dévié toutes ses ressources vers "Operatsiya Izbavitel" pour sauver Zykov et armer l'Oublié. Cela se produirait au site d'essai Anna, dans la RSS d'Ukraine. C'était également à cette époque que de nouvelles zones d'éclosion dans l'océan Atlantique Nord et en Algérie sont apparues, ainsi que l'effondrement complet de la zone d'éclosion des montagnes de l'Oural vers l'Ether Noir, devenant inhabitable pour la vie humaine. De plus petites éclosions ont également eu lieu à Teufelsberg et dans le Nebraska, où d'autres personnes ont commencé à entendre l'Oublié se faisant passer pour leurs proches décédés. L'Oublié avait commencé sa riposte pour sa défaite à Berlin

Le 4 juin 1985, l'opération First Domino a commencé lorsque l'équipe d'intervention de Requiem a été déployée au site d'essai Anna dans l'oblast de Zakarpatska. Guidée par Weaver et Ravenov, l'équipe d'intervention a infiltré l'installation pour affronter Kravchenko et Peck et les empêcher d'armer l'Oublié. Après avoir vaincu une Abomination, l'équipe d'intervention est allée à la tour d'observation, mais c'était trop tard. Peck et Kravchenko étaient déjà en train de ramener Zykov dans leur monde. Kravchenko, Peck et l'équipe d'intervention ont vu Zykov revenir de l'Ether Noir. C'est alors que Zykov a révélé la horrible vérité - que Zykov avait depuis longtemps disparu, et seul l'Oublié restait. Après quarante ans (quatre siècles dans l'Ether Noir) d'abandon, il avait survécu en évoluant en l'Oublié et en consommant ceux qui étaient plus puissants que lui. Il a ensuite vanté à Peck comment il l'avait trompé pour le libérer de l'Ether Noir, et qu'il allait maintenant consommer leur royaume. Lorsque tout semblait perdu, cependant, Samantha Maxis s'est manifestée au site d'essai Anna avec ses pouvoirs et a attaqué l'Oublié, le maintenant à distance. L'équipe d'intervention a ensuite construit un neutraliseur d'Ether de fortune (avec l'aide de Peck) pour se rendre à Main Street, où l'Oublié avait établi sa demeure. Alors que le neutraliseur d'Ether était assemblé, Peck a accidentellement tiré sur une conduite de gaz dans la tour d'observation, la faisant exploser, tuant apparemment Kravchenko. Le sort de la Terre était entre les mains de Requiem alors que l'équipe d'intervention et Samantha combattaient le Voleur d'âmes. Alors que des éruptions d'Ether Noir apparaissaient rapidement à travers le monde, Samantha a pris la décision de se sacrifier pour le bien supérieur. Elle a foncé sur l'Oublié, se verrouillant dans l'Ether Noir. L'Oublié serait alors capturé par la machine de Peck, coupant les failles d'Ether Noir vers le monde. Requiem avait enfin contenu l'Ether Noir. Raptor One est arrivé au site d'essai Anna et est rentré aux États-Unis, Ravenov restant derrière

Avec l'Oublié sécurisé, les zones d'éclosion en effondrement et Maxis enfermée dans l'Ether Noit, le Directeur a lancé le projet Janus. Il a ensuite donné l'ordre à ses agents d'arrêter le personnel supérieur de Requiem (y compris Grey, Carver, Strauss et Weaver), ainsi que Raptor One, l'équipe d'intervention étant placée en "détention indéfinie" à un endroit connu uniquement sous le nom de "BLACKSITE-13". Après avoir assisté aux événements se déroulant à son bureau, le directeur Edward Richtofen a attrapé une mallette sur son bureau et est parti. Peck survivrait, et cinq ans plus tard, il louerait un bateau au Japon pour se rendre dans l'océan Pacifique où se trouvaient les ogives de l'Inversion Warheads

Contamination à Zaravan[]

À une période non divulguée, Weaver parvint à s'échapper de sa détention et s'enfuit à Zaravan, en Urzikstan. Là-bas, lui et trois autres individus trouvèrent la mort près d'un dispositif contenant des fioles d'Ether gazeux. Leurs corps inertes furent ensuite scellés dans une cachette secrète

Plusieurs décennies plus tard, en 2021, le nationaliste russe ultranationaliste Victor Zakhaev prit connaissance du conflit entre Omega et Requiem pendant la Guerre froide, ainsi que de l'emplacement du cadavre de Weaver et des fioles d'Ether. Avec l'intention de poursuivre l'héritage de son père et de militariser l'Ether contre l'Occident, Zakhaev fit appel au groupe de Terminus Outcomes pour aider à piller l'Urzikstan et à pénétrer dans la cachette. Malgré leur succès, ils se retrouvèrent dans une violente fusillade avec les forces de l'ordre locales. Avec des options limitées, Zakhaev lança l'une des fioles et s'échappa rapidement dans un véhicule avec Jack Fletcher, provoquant le déversement d'Ether et infectant ceux présents dans les environs

Advertisement