Wiki Call of Duty
Advertisement
Le sujet de cet article apparaît dans Call of Duty: Black Ops. Le sujet de cet article apparaît dans Call of Duty: Black Ops: Declassified Le sujet de cet article apparaît dans Call of Duty: Black Ops II. Le sujet de cet article apparaît dans Call of Duty: Black Ops III Le sujet de cet article apparaît dans Call of Duty: Black Ops 4 Le sujet de cet article apparaît dans Call of Duty: Modern Warfare (2019) Le sujet de cet article apparaît dans Call of Duty: Warzone Le sujet de cet article apparaît dans Call of Duty: Black Ops Cold War Le sujet de cet article apparaît dans le mode Zombies Le sujet de cet article apparaît dans Call of Duty: Modern Warfare III Le sujet de cet article apparaît dans Call of Duty: Warzone 2 Le sujet de cet article apparaît dans Call of Duty: Warzone Mobile Le sujet de cet article apparaît dans Call of Duty: Black Ops 6

Frank Woods est l'un des principaux protagonistes de Call of Duty: Black Ops. Woods faisait partie du Groupe d’Études et d'Observation Spécial (GOS) avec Alex Mason et Joseph Bowman. Il est également l'un des principaux protagonistes de Call of Duty: Black Ops II. Il est principalement un personnage non-jouable bien qu'il soit jouable dans le niveau "Souffrance". Tout au long de Call of Duty Black Ops II, Woods apparaît comme un narrateur pour plusieurs missions de la campagne, quelles soient passées ou présentes. Woods devient un opérateur jouable dans Call of Duty: Modern Warfare et Call of Duty: Warzone durant la Saison 5 en précommandant Call of Duty: Black Ops Cold War. Woods est jouable en multijoueur dans Black Ops Cold War et Warzone avec son intégration

Woods revient également en tant qu'opérateur jouable dans Call of Duty: Modern Warfare III, Call of Duty: Warzone 2.0 et Call of Duty: Warzone Mobile durant la Saison 4 en précommandant Call of Duty: Black Ops 6 ou en ayant le Xbox Game Pass pour les joueurs Xbox. Il revient également dans la campagne de Call of Duty: Black Ops 6

Biographie[]

Début de la vie et la carrière militaire[]

Frank Woods est né en 1930 et a grandi à Philadelphie, en Pennsylvanie.

Il a servi dans le USMC des États-Unis, au cours de laquelle il avait de l'expérience de combat et a participé à la Guerre de Corée. Cela lui a gagné une réputation qui a conduit à la CIA de le recruter pour leur Division des activités spéciales.

Baie des Cochons[]

... Prêt à écrire l'histoire ?
— Woods à Mason alors qu'ils se préparent a tuer Fidel Castro. Durant la mission Opération 40

Woods est dans un bar cubain avec Mason et Bowman en train de parler à Carlos, où ils font des plans pour la mission visant à tuer Castro. La police arrive brusquement dans le bar, et les agents commencent à interroger Woods, Mason, Bowman et Carlos. Woods lui poignarde la main et fracasse une bouteille sur son visage et l'achève.
Les trois sont obligés de s'enfuir du bar après avoir éliminés les policiers restants. Ils déambulent dans les rues et tirent sur les policiers, puis récupèrent une voiture que Carlos leur a fourni et se dirigent avec à l'aérodrome.
Les trois s'infiltrent dans la villa de Castro à l'aide d'une tyrolienne pendant que Carlos et ces hommes font diversion. Bowman se sépare du groupe tandis que Woods et Mason se frayent un chemin jusqu'à la chambre de Castro, où Mason exécute Castro avec un ASP et Woods tue sa maîtresse qui tentait de leur tirer dessus. Ils retrouvent Bowman, et se dirigent vers un avion pour s'échapper. Mais une fois dans l'avion, ils se retrouvent confronté à un obstacle les empêchant de décoller. Mason décide de sauter de l'avion pour détruire ce barrage, permettant à Woods et Bowman de s'échapper.

Décret[]

Non, non, non, quelque chose qui cloche. Il y a beaucoup trop de l'activité sur la route.
— Woods pendant la mission Décret

Woods conduit plus tard son équipe à Baïkonour, en URSS, la mission consiste à saboter le programme spatial soviétique. Woods et Mason tuent deux Soviétiques et se déguisent comme l'ennemi. Woods parle couramment le russe, quand deux gardes soviétiques viennent lui parler dans leur langue et il répond en arrière. Après s’être infiltrer dans une petite base, Mason et Woods monte sur le toit et vont en tyrolienne jusqu'à une autre maison. Ils tuent quelques Soviétiques et sauve Weaver. Ils vont sur ​​le bunker de contrôle auxiliaire, avec l'espoir de faire annuler le lancement. Ils se frayent un chemin jusqu'au Missile et Mason fait exploser la salle avec les scientifiques dedans, et les tuent, mais à défaut d'arrêter le missile. Toutefois, Mason utilise un missile guidé et réussit à le détruire. Comme ils ne peuvent pas rester à l'air libre, ils se déplacent vers les tunnels, avec pour intention de tuer le groupe de l'Ascension. Comme la mission arrive à son terme, Kravchenko s'échappe et il n'y a aucun signe de Dragovich. On suppose qu'il est mort.

Woods devient comme chef de l'équipe de SOG de Khe Sanh, le Vietnam, et avec Jason Hudson et Alex Mason, rejoint la lutte contre une attaque de grande envergure sur la base de la NVA. Dans la mission "Le Transfuge", Woods a mené l'équipe pour récupérer le transfuge soviétique avec un dossier qui dénonçait les plans de Dragovich. Alors qu'ils ont réussi à récupérer le dossier, l'extraction est devenue une lutte a mort.

Suite à l'info divulgués par le dossier, Woods a dirigé l'équipe SOG au Laos pour découvrir la présence soviétique, en particulier celles concernant le nouveau projet dirigé par Kravchenko, sous les ordres de Dragovich. Mais c'est au Laos, au cours de la mission "Site du Crash", Woods et l'équipe ont trouvé l'avion cargo soviétique, mais ont ensuite été capturés par Dragovich et les hommes de Kravchenko après un échange de tirs.

Pendant "Vengeance", Woods et Mason ont utilisé la chance et leurs savoirs quand ils ont été forcés de jouer à la roulette russe par le Viet Cong avant d'organiser leurs fuite. Ils procèdent ensuite à prendre un Hind des forces soviétiques, et détruit plusieurs sources d'approvisionnement pour les forces nord-vietnamiennes sur le chemin de l'enceinte de Kravchenko. Dans la dernière partie de la mission quand Woods et Mason tentent de tuer Kravchenko dans son bureau, Mason a été brutalement frappé, Woods se faufile derrière Kravchenko, et le poignarde dans le dos. Lors de sa dernière parole, Kravchenko tire une ficelle attachée aux broches de la ceinture de grenade attachée à son corps. Réfléchissant rapidement, Woods saute avec Kravchenko par la fenêtre, apparemment il se sacrifie pour sauver Mason alors que les grenades explosent. Woods est présumé mort par tout le monde, y compris par Mason.

En dépit de sa blessure au couteau, Kravchenko a pu récupérer plus rapidement que Woods, le capturer et l'envoyer à Hanoi Hilton. Dans un message à partir d'un informateur mystérieux de code "X" pour Mason, Woods a été signalé comme étant le seul prisonnier à Hanoi Hilton.

Six mois plus tard, il a été transféré dans un autre camp de prisonniers de guerre à Da Nang. En 1972, il était le dernier des 17 prisonniers. Déterminé à ne pas mourir en captivité, Woods est finalement sauvé par Hudson et Mason

Traque de Perseus[]

Le 12 janvier 1981, Woods, envoyé par la CIA à Amsterdam, retrouve Alex Mason et Russell Adler dans une mission visant à éliminer le chef terroriste iranien Arash Kadivar. Ils découvrent cependant que Perseus est réapparu avec un plan visant à déstabiliser l'Occident, ce qui choque et déconcerte Woods et l'équipe

Suite à un débriefing avec le président Ronald Reagan, Hudson autorise une opération pour traquer Perseus et neutraliser la menace potentielle. Woods fait partie de l'équipe aux côtés d'Adler, Mason, Helen Park, Lawrence Sims, Eleazar "Lazar" Azoulay, et un mystérieux agent surnommé Bell. Après un retour d'une mission à Kiev avec Mason, Woods accompagne Bell dans une infiltration d'une installation d'entraînement secrète du Spetsnaz, où ils découvrent des renseignements sur l'Opération Greenlight, un plan de contingence secret du gouvernement américain visant à faire exploser des bombes à neutrons dans toutes les grandes villes européennes afin d'empêcher l'Union soviétique de les revendiquer

De retour de la mission, Woods, furieux, frappe Hudson en exigeant des réponses sur la nature de Greenlight. Bien que sa méfiance envers Hudson grandisse, il continue néanmoins à travailler avec l'équipe pour trouver Perseus. Woods et Mason sont ensuite déployés à la base de Yamantau de Dragovich afin de rechercher un mainframe contenant l'emplacement de tous les agents dormants restants. Bien qu'ils réussissent à récupérer le mainframe, Perseus parvient à effacer les données, forçant Adler et Bell à infiltrer le bâtiment de la Loubianka pour trouver les renseignements. Au cours de cette opération, Woods et Mason sont également déployés lors de deux missions distinctes pour éliminer deux des officiers de haut rang de Perseus, Robert Aldrich et Vadim Rudnik

Suite à une opération infructueuse à Cuba, Bell, blessé, est ramené à la planque de la CIA à Berlin, où il est interrogé par Adler, révélant ainsi sa véritable identité en tant qu'agent de Perseus

Traque d'Adler[]

Trois ans après avoir contrecarré le plan de Perseus, l'un de ses agents, Vikhor "Stitch" Kuzmin, organise une attaque sur la planque de la CIA E9 à Berlin, dans le but d'attirer Adler. Le 20 janvier 1984, Adler rassemble une équipe composée de Woods, Zeyna Ossou et Wyatt "Bulldozer" Jones pour infiltrer le centre commercial Pines dans le New Jersey. Après avoir découvert un stock de Nova-6, l'équipe est attaquée par Stitch et ses hommes, qui capturent avec succès Adler, tandis que le reste parvient à s'échapper

Trois mois plus tard, le 19 avril 1984, Woods dirige une équipe avec Sims et Terrell Wolf au Laos, où Adler a été vu pour la dernière fois. Après avoir aidé Karla Rivas à repousser les troupes de Perseus, dirigées par Kapano "Naga" Vang, l'équipe se dirige vers le village voisin, où ils découvrent de faux stocks de Nova-6 et des instruments de torture, indiquant ce qu'Adler a pu subir. L'équipe interroge les survivants restants des hommes de Naga, allant jusqu'à les tuer, et apprend qu'Adler a été transporté à Verdansk. Le 10 juin 1984, Woods localise enfin Adler à Verdansk et le sauve, tuant plusieurs hommes de Perseus dans le processus

Rencontre avec Menendez[]

En juillet 1986, Frank Woods opérait en Angola, aidant Jonas Savimbi et l'UNITA au nom de la CIA, finissant par être capturé par Raul Menendez. Menendez tortura Woods, tuant ses hommes devant lui, afin de découvrir ce que la CIA savait sur Menendez. Woods fut finalement enfermé dans un conteneur avec ses camarades morts et laissé pour mourir de déshydratation et de famine. Finalement, Jason Hudson et Alex Mason le sauvèrent et le trouvèrent dans un état critique. À partir de ce moment, Woods serait consumé par une soif de vengeance écrasante contre Raul Menendez

En septembre 1986, Woods et Mason rencontrent Tian Zhao, un futur général chinois, pour stopper une invasion soviétique en Afghanistan. Ils parviennent à contrer la menace et découvrent que Lev Kravchenko dirigeait l'invasion et l'interrogent. Kravchenko refuse de coopérer et est tué. Woods, Hudson, Mason et Zhao sont ensuite trahis par les moudjahidines et abandonnés quelque part dans le désert, mais ils sont sauvés par des inconnus.

Mason, Woods et Hudson dirigent finalement une invasion de la maison de Raul Menendez à Wasa King, au Nicaragua. À mi-chemin de la mission, Woods devient en colère et se concentre uniquement sur le meurtre de Menendez. Ils pénètrent dans l'endroit et Woods tente de tuer Menendez dès qu'il le voit, mais Mason le retient. Woods parvient à lancer une grenade, mais elle est déviée de sa trajectoire par Mason et rebondit dans la chambre de Menendez où se trouve la sœur de Menendez, Josefina. Après l'explosion, Woods découvre l'existence de la fille et regrette profondément le meurtre

Hors du terrain[]

Après sa rencontre avec Menendez et la perte de ses 2 jambes par celui-ci, la mort de Mason et Hudson, Woods se retrouve en fauteuil roulant et prend soin de David Mason son neveu mais dirige également une équipe de la CIA mener par Troy Marshall

A la retraite[]

Woods finit à la retraite après plusieurs décennies de services dans une maison de retraite pour les vétérans. En 2025, il recevra la visite de son vieille ennemi Raul Menendez lui remettant le médaillon en forme de cœur de sa soeur. Plusieurs jours après, sa sera David Mason maintenant sergent d'une nouvelle unité de Black Ops afin d'avoir plus d'informations sur Raul. Suivant la fin choisi par les actions du joueur, Woods est tué par Menendez avec le médaillon de Josefina ou il revoit Alex Mason qui avait échapper à la mort

Anecdotes[]

  • Dans 2 missions de Call of Duty: Black Ops, il a 115 de tatoué sur la bras.
  • Il apparait sur un poster promotionnel de la carte Shangri-La.
  • La survie de Woods a été confirmée par la chronologie de l'histoire de la série Black Ops, car il a été expliqué que Menendez a bien été tué à la fin des événements de Black Ops II.
  • Frank Woods est un personnage jouable dans le mode « Blackout » de Call of Duty: Black Ops IIII
  • Frank woods est jouable comme opérateur dans call of duty black ops cold war

Galerie[]

Advertisement