Le sujet de cet article apparaît dans Call of Duty: Black Ops.


Me tuer n'arrêtera pas le Nova !
— Friedrich Steiner à Alex Mason, lors de la mission « Renaissance » dans Call of Duty: Black Ops.

Le docteur Friedrich Steiner est un personnage dans Call of Duty: Black Ops, où il apparaît en tant qu'antagoniste secondaire. Il fait également une apparition dans Call of Duty: Black Ops II, au cours d'un flashback.

Steiner est le scientifique allemand créateur du gaz mortel Nova 6. Il est le cerveau du Projet Nova.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Premières années[modifier | modifier le wikicode]

Friedrich Steiner naquit le 11 juin 1904, dans la ville de Hambourg, en Allemagne. Peu d'éléments sont connus au sujet de ses premières années. À l'âge adulte, il s'engage dans l'armée puis évolue au point de devenir un membre très important des Waffen-SS de l'Allemagne nazie.

Seconde guerre mondiale[modifier | modifier le wikicode]

En 1943, le Führer a réalisé qu'on ne pouvait plus retenir les Alliés très longtemps. On a alors cherché des solutions... non conventionnelles. Durant toute la guerre, j'ai consacré mes recherches aux armes chimiques. C'était un travail méticuleux et frustrant. Mais on est quand même parvenus à créer une arme plus efficace que tout ce qu'on avait imaginé.
— Steiner à Nikita Dragovitch, au cours de la mission « Projet Nova » dans Call of Duty: Black Ops.

Avant la Seconde Guerre Mondiale, Steiner était un véritable génie ; il avait reçu nombre de distinctions grâce à son service chez les SS. Il fut alors intégré à un projet visant à créer une nouvelle arme pour le Troisième Reich : le Projet Nova. Les Nazis, en mauvaise posture par rapport aux Alliés, mirent au point plusieurs projets de ce genre, au cas où ils seraient en train de perdre la guerre. Steiner imagina un gaz mortel, qu'il baptisa Nova 6. Le développement de l'arme débuta en janvier 1943. Le gaz était si puissant, si dévastateur, que même Steiner lui-même en était terrorisé.

Le Nova 6 devait être utilisé en dernier recours par les Nazis ; mais l'Allemagne capitula avant qu'il ne soit testé.

Après-guerre[modifier | modifier le wikicode]

Alors que je regardais l'Allemand, j'ai vu brûler dans ses yeux tout le mal du Troisième Reich... À ce moment, chaque fibre de mon être inspirait à mettre fin à la vie de ce monstre...
Viktor Reznov se confiant à Alex Mason au camp de Vorkuta, au cours de la mission « Projet Nova » dans Call of Duty: Black Ops.

Après la fin de la guerre, Steiner faisait partie de l'unité spéciale chargée de transporter une cargaison de gaz Nova 6 à travers l'océan Atlantique, pour déployer des roquettes chargées du gaz mortel sur le sol américain. Mais, tout ne se passa pas comme prévu : des bombardiers anglais attaquèrent le cargo, tuant la plupart des hommes présents à bord. Pour éviter que les réserves de Nova 6 ne tombent entre les mains d'autres puissances, Steiner et les SS avaient pour ordre de détruire le navire en cas d'attaque. Or, les explosifs ne furent jamais déclenchés. 

Le navire resta coincé dans la glace, avec le Nova 6 à bord. Plus tard, Steiner déserta et offrit ses services à l'U.R.S.S. en restant reclus dans une base allemande tout prêt du cargo piégé. Une équipe russe, menée par Viktor Reznov et son meilleur ami Dimitri Petrenko, eux-mêmes sous les ordres de Nikita Dragovitch et Lev Kravchenko, fut engagée pour tuer tous les allemands présents dans la base et capturer Steiner. Ce dernier conduisit les Russes dans le cargo toujours bloqué, et les emmena jusqu'à la salle où se trouvaient les réserves de Nova 6.

Une fois à l'intérieur, Dragovitch voulait voir de ses propres yeux les effets du gaz. D'un acte extrêmement traître, il décida de le tester sur ses propres hommes : Steiner fit donc enfermer Reznov et deux de ses hommes dans une salle, et Dimitri Petrenko ainsi que d'autres hommes dans une autre salle, séparée. La salle où se trouvait Dimitri fut la première à être remplie de gaz. Reznov assista, impuissant, à la lente mort de son meilleur ami et de deux de ses hommes. Alors que son tour devait arriver, des commandos anglais prirent d'assaut le cargo, contre attente.

Steiner, Dragovitch et Kravchenko parvinrent à s'enfuir en vie, avec des réserves de Nova 6. Quant à Reznov et ses deux hommes, il durent lutter contre les Anglais, seuls, mais survécurent eux-aussi. Depuis ce jour, Viktor Reznov eut une haine sans précédent pour ses anciens supérieurs russes, mais aussi pour Steiner.

Guerre froide[modifier | modifier le wikicode]

Traque[modifier | modifier le wikicode]

Dans trente-six heures, les agents dormants recevront leurs ordres ultimes. Moi seul peux vous dire comment stopper l'émission. Je suis sur l'île de la Renaissance, dans la mer d'Aral. À vous de décider !
— Friedrich Steiner négociant par micro avec les agents de la Central Intelligence Agency au cours de la mission « ADM » dans Call of Duty: Black Ops.

Durant les vingt-trois années qui suivirent, Steiner continua de développer le Nova 6 et de lui apporter quelques corrections chimiques. Un docteur anglais, l'ingénieur chimiste Daniel Clarke, l'aida à stabiliser certains composés. Dragovitch prit la décision de tuer Clarke pour ne pas qu'il compromette le Nova 6, sur lequel reposait en fait un plan d'invasion des États-Unis par l'U.R.S.S.

Or, Clarke parvint à fuir les hommes de Dragovitch, et se fit interroger en 1968 par deux agents de la Central Intelligence Agency, le service de renseignements extérieurs des États-Unis. Jason Hudson et Grigori Weaver eurent le temps d'apprendre l'existence des « nombres » et d'une base au Mont Yamantau, où se cachait Steiner pour ses recherches. Ce dernier, désormais connu pour avoir créé le Nova 6, était devenue une cible principale des forces spéciales américaines.

Hudson, Weaver et quelques hommes attaquèrent la base, mais Steiner ne s'y trouvaient pas. Ils découvrirent que Dragovitch, Steiner et Kravchenko avaient placé des agents dormants sur le sol américain, prêts à libérer le Nova 6. Steiner les contacta pour négocier sa vie sauve : il leur proposa de le retrouver sur l'île de la Renaissance, en mer d'Aral, afin de leur expliquer comment enrayer le plan de Dragovitch.

Mort[modifier | modifier le wikicode]

La C.I.A. lança un assaut sur l'île de la Renaissance pour capturer le docteur Steiner. Or, en parallèle, Alex Mason était en route pour tuer Steiner.

Quelques temps auparavant, quand Mason était emprisonné  avec Reznov dans le camp de Vorkuta, Steiner, Dragovitch et Kravchenko lui administrèrent un lavage de cerveau, pour dans un premier temps traduire les séquences de nombres qui étaient en fait le moyen de communication utilisé entre les cellules dormantes et Dragovitch, et dans un deuxième temps pour tuer le Président des États-Unis, John Fitzgerald Kennedy. Or, Reznov, aveuglé par sa rage de vengance, fit un nouveau lavage de cerveau à Mason, lui mettant en tête de tuer Dragovitch, Kravchenko et Steiner, pour la mort de ses hommes et de son meilleur ami en 1945. Depuis, Mason avait des visions de Reznov, mais ce n'étaient que des hallucinations puisque le Russe s'était en fait fait tuer durant l'évasion du camp.

Alex Mason exécutant Steiner.

Sur l'île de la Renaissance, Mason fut le premier à rejoindre Steiner. Reznov, à cause du lavage de cerveau qu'il avait fait subir à son ami de Vorkuta, l'accompagna. Pour Mason, Reznov tua Steiner d'une balle dans la tête. Or, les agents de la C.I.A., Hudson et Weaver, assistèrent à la scène depuis la salle opposée, et malgré leurs efforts, ne purent empêcher Mason de tuer Steiner. En réalité, ce n'était pas Reznov mais bien Mason qui tua Steiner. 

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .