Wiki Call of Duty
Advertisement
Le sujet de cet article apparaît dans Call of Duty: Black Ops. Le sujet de cet article apparaît dans Call of Duty: Black Ops 4 Le sujet de cet article apparaît dans Call of Duty: Black Ops Cold War Le sujet de cet article apparaît dans le mode Zombies Le sujet de cet article apparaît dans Call of Duty: Warzone Le sujet de cet article apparaît dans Call of Duty: Modern Warfare III Le sujet de cet article apparaît dans Call of Duty: Black Ops 6

L'Agent spécial Grigori Weaver est un personnage apparue dans Call of Duty: Black Ops. Il apparait également dans Call of Duty: Black Ops IV dans le mode Blackout

Weaver revient dans Call of Duty: Black Ops Cold War dans le mode Zombie, commandant de l'équipe Requiem. Il devient un personnage jouable en multijoueur et dans Call of Duty: Warzone avec la Saison 4 Rechargé le 27 Juillet 2021

Weaver fait une apparence dans la cinématique d'introduction du mode zombie de Call of Duty: Modern Warfare III

Il revient dans le mode zombie de Call of Duty: Black Ops 6 parmi les 4 personnages jouables dans l'équipe

Biographie[]

Grigori Weaver est né en U.R.S.S le 10 novembre 1936. Son père était une figure politique locale qui a été tué au cours de Grande Purge de Staline et sa mère décide de partir de vivre aux États-Unis pendant la Seconde Guerre mondiale.

Histoire[]

Weaver apparait pour la première fois dans la mission Décret. Weaver a été affecté à infiltrer le centre de lancement de Nikita Dragovich pour saboter la fusée située sur le cosmodrome de Baïkonour en URSS. Cependant, avant qu'il puisse le faire, il est capturé par Lev Kravchenko et donc compromis. Plus tard Frank Woods et Alex Mason l'ont repérés avec une paire de jumelles, attaché à une chaise et interrogé. Kravchenko appelle Woods avec la radio et leur ordonne de se rendre.

Mason et Woods ignorant son appel, Kravchenko enfonce l'antenne de la radio dans l'œil de Weaver et le fait entrer dans un immeuble voisin où il a finalement été secouru par Mason. Après la mission de Baïkonour, Weaver développe un lien avec Woods et Mason. Toutefois, le lavage de cerveau qu'a subit Mason le rend plus méfiant, si bien qu'en Février 1968, Weaver était convaincu que Mason était mort.

Interrogatoire du Dr.Clarke[]

Après que Mason et l'unité SOG aient récupéré le fichier du transfuge soviétique qui avait des informations capitales sur Dragovich, ils ont découvert un homme nommé Daniel Clarke ayant contribué a la création du Nova 6. Weaver et Hudson ont été envoyés à Kowloon pour l'interroger. Ensuite, il révèle qu'il travaillait sur le Nova 6 pour Dragovich, et qu'un scientifique nazi nommé Friedrich Steiner qui fut le principal créateur du Nova 6. Le groupe a ensuite été contraint de fuir à travers Kowloon après une attaque par les Spetsnaz, ordonnés par Dragovich pour se débarrasser des témoins gênants. Peu de temps avant de s'enfuir, un toit glissant fait que Clarke tombe mais s'accroche au bras de Hudson. Avant qu'il révéle des informations importantes à propos de Nova 6 et du plan secret de Dragovich, Clarke meurt d'une balle dans la tête. Weaver et Hudson continuent sur les toits et sont finalement sauvés par d'autres agents de la CIA. Ils se préparent a partir en URSS pour récupérer Steiner.

Mont Yamantau[]

Weaver, Jason Hudson, Terrence Brooks, et Bruce Harris se rendirent au Mont Yamantau, dans les montagnes de l'Oural en URSS. Ils passent à travers le blizzard pour rejoindre le complexe radio guidés par un Blackbird piloté par le capitaine Mosely et le major Neitsch.

Weaver yamantau

Weaver au mont Yamantau

Après la chute de Harris sur le pont provoquée par un RPG, Weaver, Hudson, et Brooks sont contraints de courir jusqu'au bout de la falaise avant de se sauter en parachute. A défaut de trouver Steiner, ils découvrent l'emplacement des cibles de Dragovich. Steiner révèle à la CIA son emplacement qui est sur l'île Renaissance, et que lui seul pouvait traduire les codes numériques, qu' Alex Mason pouvait également traduire à cause de son lavage de cerveau.

Traque et mort de Steiner[]

Il est révélé que Mason, qu'ils croyaient mort au Vietnam, était vivant et qu'il s'était mis en route avec Reznov pour tuer Steiner. Weaver, Hudson et la CIA atteignent l'île de la Renaissance, combattant les hordes de soldats du Spetsnaz, alors que les rues sont empoisonnées par un épais brouillard de Nova 6. Après avoir atteint la base, ils voient Mason en train de pointer un pistolet sur Steiner a travers la vitre blindée qu'il parviennent a casser trop tard.

Mason délirant et proclamant qu'il est lui-même Viktor Reznov et qu'il aura sa revanche. Une fois la vitre brisée, Mason tire sur Steiner et Weaver, mais Hudson parvient à l'assomer. Weaver suggère de chercher Reznov mais Hudson a compris que Viktor Reznov était mort a Vorkouta et que le reste du temps Reznov était l'imagination de Mason. Après la révélation que Reznov n'a jamais été sur l'île. Weaver et Hudson comprennent que Mason est le seul lien pour trouver la source des nombres. Il est ensuite placé en détention et interrogé par la CIA.

Interrogatoire d'Alex Mason[]

Après la mort de Steiner, Weaver et Hudson interrogent Mason pour déterminer ou est la source des nombres. Quand il leur dit qu'il ne sait pas de quoi ils parlent, ils lui racontent tous les évènements depuis la Baie des Cochons qu'il a accomplit avec Frank Woods et Joseph Bowman à Cuba avant Vorkouta. Cependant, Hudson fait la plupart de l'interrogatoire, les réponses de Mason dérivent souvent sur Dragovich, Kravchenko et Steiner, et ses illusions concernant Reznov. Plus tard Weaver abandonne et dit à Hudson de se débrouiller seul. Weaver dit a Hudson que s'il il veut mourir avec lui c'est son choix.

Attaque du Rusalka et mort de Dragovich[]

Cependant, Hudson demande à Mason de se souvenir et découvre que Castro a offert à Dragovich un navire appelé le Rusalka qui était la source de nombres.

Weaver redemption

Dernière image de Weaver après Rédemption.

Ils défrichent les codes et après avoir attaquer le Rusalka et avant que Hudson demande une frappe aérienne sur celui ci, Mason veut tuer Dragovich. Une fois cela évoquer Hudson dit a Weaver de partir avec le reste de l'équipe. Après l'attaque du Rusalka et la mort de Dragovich, Weaver annonce la victoire, mais Mason lui dit qu'ils sont les gagnants pour l'instant.

Informations contenues dans l'ordinateur Intel[]

Selon Intel, Mason n'a jamais complètement récupéré du lavage de cerveau et entend encore Reznov. Il devient donc un centre d'intérêts pour la CIA. La CIA a alors décidé qu'il était une menace pour la sécurité nationale. Weaver et Hudson sont également devenus des personnes d'intérêt en raison de leur association avec Mason. Mason, Hudson et Weaver s'échappent donc en Afrique du Sud.

Le 28 octobre 1978, la CIA forme donc un groupe de travail conjoint avec le MI-6 afin de trouver et de tuer Mason, Hudson et Weaver dans ce qu'ils ont appelé Opération Scylla. Alors que Mason et Hudson ont survécu, Weaver n'est pas mentionné dans Call of Duty Black Ops II, laissant ainsi planer un doute sur sa survie

Saga de l'Ether Noir[]

Rencontre avec Maxis[]

En 1979, Weaver a été déployé en Iran pendant la révolution en cours, où il rencontra pour la première fois l'agent du BND Samantha Maxis après avoir été gravement blessé. Au cours de cette mission, Weaver causa accidentellement la mort d'un jeune garçon nommé Samuel qu'il pensait être avec sa mère ; au lieu de cela, le garçon était à l'intérieur d'une maison qu'il avait incendiée pour couvrir ses traces lors d'une opération. Cela les hanterait tous les deux. Plus tard, bien qu'il ne fasse pas partie de la mission, Weaver a aidé à extraire Maxis du pays, et les deux ont commencé à former un lien solide

Requiem[]

Le 5 novembre 1983, une réunion a été organisée par les hauts responsables américains concernant les "zones d'épidémie" causées par la réactivation d'un ancien accélérateur de particules nazi à Morasko, en Pologne, par le groupe soviétique Spetsnaz connu sous le nom d'Omega. Cette réunion a conduit à la création du Bureau de Requiem de la CIA, une organisation américaine mais internationalement composée, dédiée à l'analyse et au confinement de cette nouvelle menace. Le directeur de Requiem, Edward "Eddie" Richtofen, a personnellement sélectionné Weaver pour travailler en tant qu'officier spécial pour la division des opérations sur le terrain de Requiem, malgré certaines réticences internes en raison de la désignation antérieure de Weaver comme ennemi de l'État lors de l'opération Charybdis. Weaver travaillerait aux côtés de la responsable du confinement et de la Sécurité, le Major Mackenzie Carver, de la responsable des Sciences Non Naturelles, la Docteure Elizabeth Grey, et du responsable de la Recherche sur l'Énergie, le Docteur Oskar Strauss, en tant que membre du personnel supérieur de Requiem

Opération Cerberus[]

Dans les jours qui ont suivi, Weaver a été contacté à nouveau par Maxis, qui a envoyé une cassette vidéo concernant une épidémie de zombies dans l'installation abandonnée "Projekt Endstation" en Pologne. Après avoir examiné le contenu de la cassette lors d'un appel téléphonique avec Maxis, Weaver l'a suppliée de se livrer à la CIA pour sa protection. Maxis a refusé, affirmant qu'Omega avait des plans et qu'elle devait rester sur le terrain. Maxis quitterait ensuite l'Allemagne et poursuivrait un contact d'Omega en Roumanie ; le capitaine Sergei Ravenov, qu'elle croyait pouvoir retourner

Avec les informations de Maxis, Requiem a autorisé l'Opération Cerberus le 13 novembre 1983. Une équipe d'intervention formée par Weaver a été déployée à Morasko. Weaver a ordonné à l'équipe d'intervention d'enquêter sur les activités d'Omega à l'installation. L'équipe d'intervention a découvert et est entrée dans la porte du collisionneur de particules menant à l'autre monde qui causait les zones d'épidémie - l'Ether Noir, Weaver perdant temporairement le contact avec l'équipe pendant qu'ils entraient dans la dimension alternative. Recevant des ordres du Directeur, Weaver a indiqué à l'équipe d'intervention que leur mission était désormais de désactiver le collisionneur de particules et de refermer la faille ouverte à Morasko. Pour accomplir cela, l'équipe d'intervention a ressuscité un soldat d'Omega connu sous le nom d'Orlov, qui était devenu un Megaton. Après avoir été ramené à la pleine conscience grâce à Der Weschler, Orlov a accepté d'aider Requiem à éteindre le cyclotron, restant en arrière pour assurer la destruction de l'installation. Alors que Raptor One exfiltrait l'équipe d'intervention de Morasko, Weaver les a félicités mais les a avertis que leur combat était loin d'être terminé

Opération à Los Angeles[]

Weaver a également dirigé la gestion par Requiem de zones d'épidémie plus petites à travers le monde. L'une de ces zones d'épidémie a eu lieu le 8 février 1984 dans une gare de Los Angeles, Weaver déployant une équipe d'intervention à 10h21 et supervisant la gestion de la crise. Des heures plus tard, Weaver a demandé au département du renseignement des communications de Requiem des détails plus approfondis sur leur fonctionnement, et il a reçu une réponse sous la forme d'une chronologie de l'épidémie à Los Angeles

Firebase Z[]

Maxis, opérant seule, restait en contact régulier avec Ravenov, qui lui fournissait des informations sur les opérations récemment menées par Omega. Réalisant l'étendue complète du travail d'Omega, elle prévoyait de se rendre au Vietnam, où elle rencontrerait Ravenov, infiltrerait le Poste 25 d'Omega et livrerait leurs recherches à Requiem. Maxis recontacta Weaver pour lui faire part de son plan, au grand dam de ce dernier. Cependant, Omega prit connaissance de son plan en interceptant sa conversation avec Weaver, la conduisant à être capturée par le docteur William Peck et jetée dans l'Ether Noir. Ravenov contacta Weaver pour l'avertir de la capture de Maxis, se présentant et lui indiquant où il devait déployer l'équipe d'intervention, ainsi que l'endroit où Maxis était détenue. Weaver mit en garde Ravenov en lui disant clairement que s'il mentait ou si quelque chose arrivait à Maxis, il le tuerait lui-même. Ensuite, Weaver tint une réunion avec le reste du personnel supérieur de Requiem concernant le Poste 25 et la capture de Maxis

Le 15 juin 1984, la brèche dimensionnelle d'Omega au Poste 25 libéra une énorme émission d'Ether qui créa une barrière phasique mortelle autour de la zone, transformant la plupart des personnes présentes en zombies ou autres créatures. Le même jour, Requiem entreprit l'Opération Lost Property, infiltrant un village voisin servant de casernement pour le personnel d'Omega. Ravenov lui-même était également présent au village, où il s'était enfermé en sécurité lors de l'épidémie initiale. À travers un téléporteur au village, l'équipe d'intervention se rendit au Poste lui-même. Peck avait également survécu à l'épidémie, et l'équipe d'intervention, sous le commandement de Weaver, fut contrainte à contrecoeur de l'aider à rétablir l'électricité en échange de Maxis, transférant sans le savoir les recherches de Peck au siège d'Omega. L'équipe d'intervention fabriqua un sérum de vérité et l'utilisa contre Peck, qui révéla involontairement qu'il avait jeté Samantha dans l'Ether Noir. Le sérum finit par perdre de son effet et Peck trompa l'équipe d'intervention en perturbant la brèche dimensionnelle, provoquant la désactivation de tous les appareils électroniques dans la phase. En utilisant un satellite de perturbation dimensionnelle, Requiem ouvrit une nouvelle brèche au Poste qui permit à Samantha de s'échapper. Elle et l'équipe d'intervention s'enfuirent vers le village et vainquirent un Orda avant de parvenir à l'exfiltration

Berlin Est[]

Plus tard en janvier, la nouvelle de l'épidémie à Berlin-Est éclate. La scientifique d'Omega, Aleksandra Valentina, s'était révélée être la fille longtemps perdue du scientifique d'Endstation, Ulrich Vogel, et prévoyait de libérer une armée nazie de l'Ether Noir. Heureusement, Requiem parvient à évacuer la ville et à créer une histoire de couverture impliquant une fuite de gaz neurotoxique. Carver et Weaver discutent de la situation, où Weaver révèle qu'il lui est interdit d'intervenir par le Directeur, qui souhaite prendre les choses en main lui-même - spécifiquement, en permettant à l'équipe d'intervention et à Klaus de tuer Valentina sous le commandement de Kravchenko

L'équipe d'intervention serait déployée à Berlin-Est par Kravchenko le 2 février dans le cadre d'un effort visant à tuer Valentina et à fermer le portail vers l'Ether Noir qu'elle avait ouvert. Avec l'aide de Klaus, ils parviennent à créer une ogive d'inversion improvisée et à combattre Valentina dans sa nouvelle forme "ascendante". Après avoir vaincu Valentina, ils utilisent son essence pour alimenter l'ogive, envoyant Klaus dans l'Ether Noir et la faisant exploser pour fermer le portail et détruire une partie de l'armée de l'Ether Noir à l'intérieur. L'équipe d'intervention et Raptor One seraient brièvement libérés, avant que Kravchenko ne les trahisse et tente de les tuer tous. Heureusement, Weaver aide à l'exfiltration de Maxis et du personnel de Requiem en ouvrant un portail à Berlin. Lorsqu'elle s'effondre au sol d'épuisement, Weaver et Notso sont là pour la réconforter. En même temps, ils sont tous observés à leur insu par Richtofen qui est en train de rédiger une note sur le projet Janus

La menace de l'Oublié[]

Après la défaite de Valentina, des zones d'épidémies sont apparues en Algérie et dans l'Atlantique Nord en mars, l'équipe d'intervention étant déployée pour aider à contenir la situation. Pendant cela, Weaver a envoyé un message à l'équipe d'intervention les félicitant pour leur courage et leur engagement, même lors de leur capture par Omega. Il a également parlé des tests de Maxis avec le Directeur dans le Block 8, demandant à l'équipe de soutenir Maxis si elle revenait sur le terrain

Le 29 avril, Weaver a reçu un appel de Carver à la maison, lui parlant du Directeur et de ses recherches en cours pour découvrir qui il est. Au cours des recherches de Carver, il a appris que, avant de diriger Requiem, le Directeur était directeur adjoint associé au "Bureau des activités extra-régulières", spécialisé dans les sciences clandestines. Il a ensuite fait un commentaire en passant sur la possibilité que le Directeur écoute ses communications, avant de se rendre compte abruptement que c'est très probablement le cas. Il a alors déclaré qu'il "blaguait juste" dans une tentative de couvrir ses traces avant de raccrocher. Un jour plus tard, le Directeur a demandé une transcription de cette conversation provenant de l'écoute B-14 qui concernait la ligne téléphonique de Carver

Plus tard, Weaver a convoqué le personnel supérieur de Requiem à une réunion pour discuter des événements qui se sont déroulés à Berlin. Il a également parlé de l'Oublié et de son invasion imminente depuis l'Ether Noir vers leur monde. Weaver a ensuite dit au personnel supérieur que libérer Kazimir Zykov, un soldat russe perdu dans l'Ether Noir qui parlait à l'équipe d'intervention, serait dans leur meilleur intérêt, l'utilisant comme allié potentiel contre le Forsaken. Cela serait la base de l'Opération First Domino - la dernière offensive de Requiem contre Omega

Libération de Zykov[]

En mai, Ravenov contacta Weaver et révéla qu'il avait des informations concernant l'Operatsiya Izbavitel, la tentative d'Oméga de sauver Zykov, et son emplacement dans l'oblast de Zakarpatska. Il avait envoyé un coursier à une boîte morte de Requiem à Madrid avec des documents, espérant qu'avec le directeur de Requiem au courant de la communication, Maxis serait libérée en échange. Weaver dirait à Ravenov qu'il n'aurait pas dû le contacter, avec le risque que cela pourrait "atterrir [son] derrière dans une cellule de six sur quatre à Dreamland". Plus tard, Weaver tenterait de pirater l'un des ordinateurs que Zykov utilisait pour parler à l'équipe d'intervention. Réussissant, il se présenterait à Zykov et lui parlerait. Au cours de leur conversation, Weaver demanderait à Zykov s'il se rangerait du côté de Requiem s'ils le sauvaient en premier, ce à quoi Zykov acquiescerait

Le 3 juin, Weaver et Carver eurent une dernière conversation avant que l'équipe d'intervention de Requiem n'entreprendre l'Opération First Domino. Au cours de la conversation, Carver se remémora "The Stick" qu'il avait gagné pendant la guerre du Vietnam ; et comment il en avait gagné un nouveau lors du combat contre Oméga et les forces de l'Aether Noir. Il demanda ensuite à Weaver ce qui leur arriverait après la fin de tout cela, où Weaver répondit : "Un jour à la fois, Mac.". Il appela également Maxis pour prendre de ses nouvelles, lui demandant de se calmer car ils savaient tous deux ce qui se passait lorsqu'ils agissaient impulsivement. Maxis supposa correctement qu'il faisait référence à l'incident en Iran, pour lequel elle réconforta Weaver en disant que ce qui s'était passé n'était pas de sa faute, Weaver déclarant vice-versa

Un jour plus tard, l'équipe d'intervention fut déployée sur le site d'essai Anna, où une éclosion d'Ether Noir avait récemment eu lieu accidentellement grâce aux efforts de Peck et Kravchenko pour sauver Zykov en premier. Weaver, avec le reste du personnel supérieur, serait témoin du retour de Zykov dans leur monde sur la place de la ville - et de sa révélation en tant que l'Oublié. Alors que l'Oublié tentait de dévorer leur monde, Maxis se manifesta et distrairait l'Oublié tandis que l'équipe d'intervention construisait un neutraliseur d'Aetherium pour atteindre la place de la ville. Ensuite, l'équipe d'intervention et Maxis combattraient l'Oublié à l'aide de canons à Ether construits par Oméga, ainsi que le Chrysalax - une arme d'Ether Noir fabriquée par une entité cherchant à se venger de l'Oublié. L'Oublié, avant d'être pleinement vaincu, libérerait toute sa puissance et invoquerait un vortex libérant son armée de l'Ether Noir. Soudainement, Maxis fit face à l'Oublié et lui dit que leur monde n'était pas le sien à consommer. Weaver la mit en garde de ne pas faire ce qu'elle était en train de planifier, mais Maxis lui dit solennellement que c'était la seule solution avant de voler dans le vortex - affaiblissant l'Oublié et fermant les zones d'éclosion à travers le monde. L'Oublié serait capturé, et la lutte semblait terminée. Weaver assisterait à la dissipation des zones d'éclosion à travers le monde, se détendant dans son fauteuil et remerciant Sam pour son sacrifice. Cependant, lui, ainsi que le reste du personnel supérieur de Requiem, serait arrêté par la police militaire dans le cadre des plans de Richtofen pour le Projet Janus

Urzikstan[]

À un moment donné, Weaver et le reste du personnel supérieur parviendraient à s'échapper et à se cacher à Zaravan, en Urzikstan, où ils utiliseraient un dispositif à Ether, entraînant leur mort

Plus de 30 ans plus tard, Victor Zakhaev apprendrait l'existence de l'Ether et le conflit entre Requiem et le groupe Omega. Cherchant à utiliser l'Ether comme arme, Zakhaev, accompagné de mercenaires de Terminus Outcomes, retrouverait la dernière position connue de Weaver et découvrirait les cadavres momifiés, avant de récupérer deux fioles d'Ether du dispositif

Personnalisation[]

Black Ops Cold War et Warzone[]

Nom Rareté Image Comment l'obtenir
Oeil du Kremlin Légendaire KremlinEye Skin Weaver BOCW Pack Traceur d'Opérateur

Weaver

Cristalisé Ultra Weaver Crystallized Skin Pack Requiem Reconnaissance
Disciple Ultra Weaver Disciple of Mayhem Skin Pack Traceur Ultra

Disciple of Chaos

Disciple de

l'Ether Noir

Ultra Weaver Disciple of the Dark Aether Skin Mission d'opérateur

Disciple of Chaos

Galerie[]

Anecdotes[]

◾En 1977, Weaver ne savait pas qu'il avait encore un parent qui a survécu à la Grande Purge. Mais, Kristina, fille de sa sœur Olga, agent du GRU, et un agent double qui travaille pour la CIA.

◾Il demanda a un certain Ryan Jackson, des informations sur Kristina supérieur mais Richard Kain agent de la CIA demanda a Jackson de lui cacher ces informations.

◾Weaver a été induit en erreur par les rapports de Mason du Vietnam et a même cru que Reznov était avec Mason, indiquant à la fin de la Renaissance qu'ils devaient trouver Reznov.

◾Weaver est un mécanicien doué.

◾Son accent russe varie dans le jeu, le meilleur exemple étant d'ADM dans lequel il déclare "RPG sur la crête!" dans un accent russe profond. Toutefois, plus tôt dans le niveau, il déclare "c'est quand tu veux" avec un accent américain.

◾On dit que dans ADM on peut le voir sans cache œil ce qui prouve que la production n'avait pas vraiment prévu d'en mettre un.

◾On lui donne des surnoms comme "Cyclope".

◾Il est né le même jour que Bowman.

◾Dans Black Ops II, quand Woods poignarde Kravchenko lors de l'interrogatoire, il a fait référence à Weaver en disant: "Tu connais le proverbe œil pour œil?"

Advertisement