Wiki Call of Duty
Advertisement


Le Groupe Omega est une organisation de recherche du KGB apparue dans Call of Duty: Black Ops Cold War. Commander par le colonel Lev Kravchenko, le groupe Omega était une unité de recherche et militaire clandestine du KGB/Spetsnaz qui cherchait à exploiter les phénomènes et remèdes surnaturels de l'Éther Noir découverts pour la première fois à Projekt Endstation afin de lutter contre leurs adversaires de l'OTAN. Bien que cela restât l'objectif principal du groupe Omega, celui-ci chercha plus tard à entraver l'Oublié, le souverain de l'Éther Noir, pour l'empêcher d'entrer et de consumer leur monde

Histoire[]

Création[]

Le groupe Omega a été formé le 30 août 1975 par le président du KGB, Yuri Andropov, dans le but d'identifier, d'étudier et de militariser les phénomènes psychotroniques, allant des biocommunications à la bioénergétique. Les membres de l'organisation étaient composés de spécialistes des Spetsgruppas Alpha, Vympel et Smerch, et avaient pour mission de mener des opérations militaires spéciales. Toutefois, un nombre restreint de personnel clé issu d'expériences antérieures dans d'autres programmes de recherche expérimentale avaient pour tâche d'étudier les éventuelles applications d'armes découlant de tout phénomène exoscientifique découvert

Bien que la zone d'opérations du groupe Omega s'étende à travers le monde, les détails de leurs missions sont restés secrets, au point que le peuple soviétique et le reste du monde extérieur ignoraient l'existence et les intentions du groupe

Premières opérations[]

Le groupe Omega n'a jamais réussi à trouver une explication scientifique pour les capacités psychotroniques, mais a tout de même enrôlé quelques citoyens russes dotés de talents authentiques et les a transformés en agents de renseignement. Leurs "dons", cependant, étaient impossibles à reproduire, et tous les agents ont soit été tués au combat, soit ont subi des effondrements psychologiques. En avril 1976, un attentat-suicide a été détecté par un agent du groupe Omega alors qu'il tentait d'entrer dans l'ambassade soviétique à Hô-Chi-Minh-Ville ; le terroriste a été rapidement arrêté et s'est fait exploser à la porte. En juin de la même année, un agent du groupe Omega a utilisé sa capacité télépathique lors d'une conférence multilatérale des partis communistes européens en Allemagne de l'Est et a appris que plusieurs représentants des États satellites se regroupaient pour obtenir des concessions du gouvernement soviétique. Grâce à cette information, le groupe Omega a arrêté les familles des diplomates dans leurs pays d'origine et a mis fin à l'insurrection avant qu'elle n'éclate

En avril 1978, un agent du groupe Omega à l'ambassade soviétique à Washington, D.C. a utilisé ses compétences en biocommunication pour influencer le président Jimmy Carter et le convaincre d'arrêter la production de bombes à neutrons aux États-Unis. Le même mois, un autre agent a aidé le Parti démocratique populaire d'Afghanistan à assassiner le président afghan Mohammed Daoud Khan lors de la Révolution de Saur. Cependant, l'agent a connu un effondrement mental par la suite et a été éliminé avant de pouvoir faire défection vers le consulat britannique à Kaboul. Le groupe Omega a également été impliqué dans les tentatives d'assassinat du président américain Ronald Reagan en mars 1981, du pape Jean-Paul II en mai 1981, ainsi que de l'assassinat du président égyptien Anouar el-Sadate en octobre 1981

Cependant, en raison du faible financement d'Andropov, aucun des projets initiaux du groupe Omega n'a pu dépasser la phase de recherche ; en conséquence, la CIA a considéré le groupe Omega comme abandonné en 1981. Par conséquent, tous les agents impliqués dans les opérations psychotroniques du groupe Omega ont finalement été éliminés après la mort du secrétaire général Leonid Brejnev en novembre 1982

Course à l'armement[]

Nouveau but[]

Le 23 mars 1983, Ronald Reagan a annoncé l'Initiative de Défense Stratégique, qui, si elle était mise en œuvre, aurait pu constituer une menace mortelle pour l'Union soviétique. Deux jours plus tard, le nouveau président du KGB, Viktor Chebrikov, a chargé le colonel Lev Kravchenko de revitaliser et de rétablir le groupe Omega à une pleine capacité opérationnelle afin de contrer la menace posée par l'IDS. Le jour suivant, Kravchenko a ordonné à l'équipe de recherche et développement de l'unité de fouiller les archives du NKVD et du KGB, leur demandant de trouver quelque chose d'assez utile pour donner au groupe Omega un nouveau but, sinon il résilierait l'organisation et réaffecterait ses membres

Pendant ce temps, le groupe Omega a été réorganisé, avec Gorev, le bras droit de Kravchenko, agissant en tant que responsable des opérations tactiques, et le capitaine Sergei Ravenov, un membre très respecté de la Spetsgruppa Alpha avec une loyauté féroce envers l'Union soviétique, l'aidant à préparer les soldats aux normes de Kravchenko. Le département de recherche sur les phénomènes psychotroniques était dirigé par le docteur Aleksandra Valentina, qui poursuivait la mission originale du groupe Omega consistant à étudier les "phénomènes exoscientifiques" tels que la perception extrasensorielle, la télékinésie et la pyrokinésie. Un transfuge américain et ancien chercheur en armement de la DARPA, le docteur William Peck, a été choisi comme responsable du département de recherche sur les phénomènes exoscientifiques afin de développer des applications militaires pour toute découverte faite par le groupe Omega

Le 15 juillet, après quatre mois de fouilles dans les archives, Valentina a découvert deux bobines de film scellées dans un coffre du renseignement depuis 1945 ; en réalité, Valentina était au courant des films depuis près d'une décennie, mais a choisi de ne pas les révéler jusqu'au moment opportun. Les films ont été enregistrés dans une installation allemande abandonnée dans la Pologne alors occupée appelée "Endstation" ; le contenu surnaturel des films a immédiatement été signalé par Chebrikov pour examen. Le 2 août, Chebrikov a rencontré Andropov, le nouveau secrétaire général, et d'autres hauts responsables du Politburo pour une projection des films. Au cours de la réunion, il a été proposé de militariser les phénomènes enregistrés à l'Endstation

Nouvelles opérations[]

Deux semaines après la réunion, l'Operatsiya Grobovshchik, également connue sous le nom d'Opération Undertaker, a été autorisée et le groupe Omega a reçu le commandement de l'opération. Le 28 août, l'installation Projekt Endstation depuis longtemps abandonnée et son territoire environnant ont été sécurisés, en utilisant une histoire de munitions non explosées pour éloigner les habitants. Valentina et Peck ont rapidement commencé l'examen de la technologie allemande abandonnée dans toute l'installation, dans l'intention de réparer les dommages causés par les Soviétiques en 1945 qui cherchaient à désactiver le cyclotron de l'installation. Après deux mois de travail, le groupe Omega a réussi à restaurer l'installation à un état opérationnel et s'est préparé à réactiver le cyclotron pour recréer une passerelle vers l'Ether Noir ; pendant cette période, Kravchenko a envoyé des troupes supplémentaires à l'installation d'Endstation pour aider à la réactivation de l'accélérateur de particules

Le 1er novembre, les soldats du groupe Omega, Orlov et Medvedev, ont été chargés de redémarrer le cyclotron, et bien que les deux aient péri dans la tentative, Orlov a réussi, ce qui a abouti à la création d'une nouvelle fissure vers l'Ether Noir. Cependant, contrairement à ce qui s'est passé pendant la Seconde Guerre mondiale où seule une fissure localisée a été ouverte, des brèches dimensionnelles supplémentaires, également appelées "zones d'éruption", ont commencé à apparaître dans le monde entier : dans une forêt tropicale près de l'Orénoque au Venezuela, dans une section isolée du désert du Namib en Namibie, dans la province de Thừa Thiên Huế en République socialiste du Vietnam, près de Bakou dans la République soviétique d'Azerbaïdjan et une énorme brèche dans les montagnes de l'Oural

Le groupe Omega a réussi à sécuriser et à contenir les brèches dimensionnelles au Vietnam et en Azerbaïdjan au cours des jours suivants tout en surveillant la super-brèche dans les montagnes de l'Oural. Le groupe Omega a également contenu des micro-brèches plus petites tout en réalisant d'autres objectifs supplémentaires dans un manoir dans les Hollywood Hills, une base appartenant aux Irregulars de l'État de Shan au Laos, une installation sur le mont Yamantau, un village au Kirghizistan, et une installation pétrolière en Algérie à des dates ultérieures en 1983 et 1984

Recherche sur l'Ether[]

Une semaine après la réactivation du cyclotron d'Endstation, Chebrikov a conclu un pacte avec le président vietnamien Phạm Văn Đồng pour établir une installation de recherche du groupe Omega, appelée Outpost 25, sur le site de l'ancien Firebase Ripcord dans la vallée d'A Shau, en utilisant l'histoire de couverture d'une arme chimique américaine récemment découverte qui aurait été détonée à proximité pour éloigner toute attention indésirable. Le groupe Omega a noté que l'instabilité de la membrane dimensionnelle dans la région qui a résulté de la première brèche convenait à leur projet d'ouvrir des passerelles stabilisées vers l'Ether Noir opérant sous leur contrôle. Le 9 novembre, le groupe Omega a reçu l'autorisation de commencer l'Operatsiya Inversiya en conjonction avec leurs recherches en cours sur l'Aetherium, et le 11 novembre, la construction de l'Outpost 25 a commencé avec le docteur Peck en tant que scientifique en chef

Le 2 décembre, Kravchenko a formé le département de Necro-Analytics, nommant le docteur Hugo Jager en tant que chercheur en chef tandis que du personnel supplémentaire était prélevé dans des postes existants dans les départements de Psychotronics et de Phénomènes exoscientifiques. En se basant sur les recherches obtenues du Projekt Endstation concernant les effets nécrotiques que l'Ether provoque sur les tissus vivants, Jager et son département avaient pour tâche de découvrir des applications potentielles des aliments nécrotiques de l'Ether, notamment dans la militarisation. Avec l'intégration de Necro-Analytics dans ses rangs, Kravchenko a ordonné que tous les spécimens non-morts acquis par le groupe Omega soient transportés dans les laboratoires de Jager pour étude

Le 8 décembre, Peck a conçu la chambre de portail Omega, une grande structure en forme de dôme pour une passerelle stabilisée et un mois plus tard, le 8 janvier 1984, Peck et le docteur Dimitri Kuhlklay ont réussi à créer une nouvelle brèche stable vers l'Ether Noir en utilisant un échantillon d'Ether récupéré du Projekt Endstation. Des équipes de soldats du groupe Omega étaient désormais envoyées quotidiennement dans l'Ether Noir pour collecter des cristaux d'Ether à l'aide de boîtes spécialement conçues pour contenir les radiations ; des spécimens biologiques, botaniques et géologiques, ainsi que des échantillons liquides, figuraient parmi les diverses marchandises surnaturelles récoltées. Peck a noté que l'Ether pouvait produire d'énormes quantités d'énergie et pourrait être utilisé comme source d'énergie durable, et a bientôt conçu un réacteur d'Ether en utilisant de l'Ether raffiné comme carburant ; début février, l'Outpost 25 fonctionnait entièrement sur trois réacteurs d'Ether distincts. Malheureusement, les excursions dans l'Ether Noir se sont révélées extrêmement dangereuses et le groupe Omega a subi de lourdes pertes parmi ses rangs. Pour remédier au problème, Kravchenko a demandé la conscription de mineurs d'Ether, surnommés les "Ethernauts". La demande a été approuvée et début mars 1984, des prisonniers de camps de travail ont commencé à arriver à l'Outpost 25, composés de criminels ordinaires, de dissidents politiques, de prisonniers étrangers et d'intellectuels provenant à la fois de l'Union soviétique et du Vietnam

À mesure que davantage d'Aethernauts étaient envoyés dans l'Ether Noir, la collecte de cristaux d'Ether a augmenté de 237 %. Cependant, les excursions étaient toujours incroyablement dangereuses, un quart des Aethernauts envoyés dans l'Ether Noir ne revenant jamais. Des effets secondaires des voyages dans l'autre côté ont également commencé à apparaître. Les effets variaient d'une personne à l'autre, certaines restant en bonne santé tandis que d'autres présentaient un empoisonnement léger par radiation ou revenaient complètement nécrotisés. De multiples et/ou de prolongées excursions dans l'Ether Noir augmentaient la probabilité et la gravité des symptômes, en particulier pour les mineurs qui rencontraient des créatures hostiles ou consommaient de la nourriture ou des boissons trouvées dans l'autre dimension. Kuhlklay a également noté que certaines personnes souffraient de pertes de mémoire à long terme. Pour contourner cela, Peck a développé une machine de transfert de mémoire, espérant qu'elle restaurerait les esprits fracturés de leurs conscrits. Peck a également mis au point un sérum de vérité pour aider à récupérer des souvenirs et à démystifier les rapports contradictoires

Le 14 mars, le groupe Omega a établi cinq nouveaux sites d'essai de l'Operatsiya Inversiya dans le but d'ouvrir et de contrôler des brèches dimensionnelles supplémentaires ; sur les cinq, quatre ont réussi. Simultanément, Peck et Kuhlklay ont créé les plans de l'armure mécanisée Red Soldier pour aider à protéger les Aethernauts, bien que Kuhlklay soit ensuite discrédité par Peck et retiré du projet. Le 19 mars, le premier test de téléportation réussi a été réalisé à l'Outpost 25 et peu de temps après, deux téléporteurs ont été installés connectant l'installation à un village vietnamien occupé par le groupe Omega. Le 2 avril, le groupe Omega a commencé la prochaine phase de leur plan impliquant l'Operatsiya Inversiya : le processus de militarisation des brèches sous la forme de missiles à longue portée pour des frappes stratégiques contre l'Occident

Le 8 avril, Kuhlklay a développé un fusil d'assaut alimenté à l'Ether, le RAI K-84, mais a été réprimandé par Peck pour avoir gaspillé leur temps. Au début de mai, Kuhlklay et Peck ont pratiqué une autopsie sur une créature de l'Ether Noir qui avait été capturée quelques jours auparavant, bien qu'elle ait été rapidement éliminée lorsqu'elle a tenté de s'échapper de sa contention après s'être transformée en fusil. Lors de l'examen, Kuhlklay a reconnu un visage humain sur la créature qu'il a identifié comme le soldat du groupe Omega, le soldat Glaskov, disparu dans l'Ether Noir depuis plus d'un mois. Le 11 mai, le groupe Omega a terminé le repérage des cibles potentielles pour l'Operatsiya Inversiya, et le 3 juin, un rapport est envoyé au Kremlin par Valentina pour obtenir des commentaires. Parmi les cibles proposées, Washington, D.C. et Manhattan, New York ont été approuvés ; dans un journal personnel, Valentina a exprimé son mécontentement face à l'exclusion de Berlin, une cible qu'elle a déclaré aurait été bénéfique pour son travail là-bas

Chute de l'avant poste 25[]

Le 14 mai, après une visite de Gorev, Peck a pris connaissance du fait que Samantha Maxis, une ancienne agent du BND, souhaitait exposer le groupe Omega et allait rencontrer un informateur de l'Outpost 25. Maxis était la personne qui fournissait à la CIA des informations sur le Projekt Endstation et l'Operatsiya Grobovshchik, ce qui avait conduit à la création du Bureau de Requiem pour arrêter le groupe Omega dans cette nouvelle course aux armements

À l'insu de Peck et de Gorev, l'informateur n'était autre que Ravenov, qui avait été choqué par la recherche du groupe Omega et le traitement des soldats et des prisonniers afin de maîtriser et de militariser l'Ether. Ravenov prévoyait de remettre une partie de la recherche de Peck à Requiem lors de sa rencontre avec Maxis. Cependant, Maxis a été capturée en juin dans le cadre du plan de Gorev visant à démasquer l'informateur à l'intérieur de l'Outpost 25. Après sa capture, Ravenov a contacté directement Grigori Weaver pour l'informer de la situation. Weaver et les autres membres supérieurs de Requiem ont commencé à travailler sur un moyen de sauver Maxis tout en attaquant l'Outpost 25 pour la recherche d'Aetherium du groupe Omega

Maxis a été emmenée à l'Outpost 25, où Peck l'a personnellement interrogée et torturée pour obtenir des informations sur l'informateur. Refusant de coopérer et résistant à la torture, Maxis a été jetée dans l'Ether Noir par Peck. Peu après, la porte dans la chambre du portail Omega a libéré une énorme explosion d'Ether qui a contaminé l'ensemble de l'installation. Alors que l'infection se propageait rapidement, une barrière phasique a commencé à entourer la base, entraînant la mort de quiconque essayait de la traverser. Diverses brèches dimensionnelles temporaires sont également apparues autour de l'installation, libérant de grandes quantités de morts-vivants. Peck a rapidement envoyé un signal de détresse au siège du groupe Omega, croyant être le seul survivant, ignorant que Ravenov avait également survécu

Requiem a lancé l'Opération Lost Property pour secourir Samantha Maxis, et son équipe d'intervention est arrivée à l'installation le 15 juin 1984. Après avoir rencontré Ravenov, l'équipe a réactivé l'installation, aidant involontairement Peck, qui a transmis toute sa recherche de l'Outpost 25 au quartier général du groupe Omega. L'équipe a réussi à ramener Maxis de l'Ether Noir, mais a dû affronter un Orda avant de s'exfiltrer. Alors que Samantha rejoignait Requiem, Ravenov réintégrait le groupe Omega et mettait en garde l'équipe contre une opération dans les montagnes de l'Oural. Au moment où Requiem avait quitté l'Outpost 25, des soldats du groupe Omega, dirigés personnellement par Kravchenko et Valentina, étaient arrivés pour extraire Peck ; en tant que test pour prouver son engagement envers le groupe Omega et en punition de la chute de l'Outpost 25, Kravchenko a crevé l'un des yeux de Peck

L'existance de l'Oublié[]

Dans les semaines qui ont suivi la capture de l'équipe d'intervention de Requiem et de leur pilote Raptor Un, le groupe Omega a commencé à concentrer son attention sur la lutte contre l'Oublié avant qu'il n'entre jamais dans leur réalité. Le 29 décembre, avec l'aide de Zykov, Peck a créé le LT53 Kazimir, un dispositif tactique capable d'aspirer les ennemis dans l'Ether Noir ; Gorev découvrirait les plans et déciderait de les reconvertir en armes. À cette époque, le groupe Omega a commencé une série d'interrogatoires sur l'équipe de Requiem capturée dans leur installation de Potsdam, bien que, en raison de leurs compétences spéciales pour combattre les forces du Dark Aether, la plupart des séances se soient soldées par peu de dommages pour l'équipe. Cependant, contrairement à eux, Raptor One serait soumis à diverses méthodes de torture brutales aux mains de Kravchenko et Gorev, bien que le pilote de Requiem refusait de céder et de révéler des informations vitales

Incident à Berlin-Est[]

En janvier 1985, Valentina s'est enfin détachée du groupe Omega, révélant être Angelika Vogel, la fille du docteur Ulrich Vogel ; le 27 janvier, Gorev a rédigé une chronologie de la véritable jeunesse de Valentina pour Kravchenko. Se rendant à Berlin, Valentina s'est dirigée vers l'installation souterraine de Projekt Endstation sous le Checkpoint Charlie et a ouvert une autre porte vers l'Ether Noir ; manipulée par l'Oublié sous le prétexte de son père, Valentina croyait qu'elle accomplissait enfin l'Opération Baldr, un plan secret nazi créé par Vogel qui utilisait la brèche de Morasko pour envoyer des soldats à travers le temps via l'Ether Noir afin de commencer un nouveau Reich dans le futur - en réalité, Valentina permettait à l'Oublié de traverser dans la réalité avec une immense armée de morts-vivants

Conscient de l'Oublié et de ses ambitions, Kravchenko a lancé une opération non officielle à Berlin le 2 février. Utilisant Raptor Un comme moyen de pression, Kravchenko a forcé l'équipe d'intervention de Requiem à combattre pour le groupe Omega lors de la mission et les a déployés au cœur de Berlin pour lutter contre la menace des morts-vivants. Au cours de la mission, l'équipe d'intervention a réussi à créer une version miniature d'une ogive d'inversion et a prévu de l'utiliser pour sceller la brèche de l'intérieur. Après avoir affronté une Valentina corrompue par l'Ether Noir, l'équipe d'intervention a utilisé sa nouvelle forme cristalline pour alimenter complètement l'ogive, la détruisant par la même occasion. Klaus s'est ensuite transporté vers l'Ether Noir avec l'ogive, bien que la voix de l'Oublié proclame qu'ils n'en ont pas fini et que la Terre lui appartiendra, envoyant plus de son armée après l'équipe d'intervention et Klaus, bien que ses efforts soient entravés par l'équipe d'intervention

Une fois que Klaus s'est sacrifié pour fermer la brèche, Kravchenko a libéré Raptor Un comme promis, mais a immédiatement trahi l'équipe d'intervention et a tenté de les abattre avec son hélicoptère. Malheureusement pour Kravchenko, l'équipe d'intervention a réussi à s'échapper grâce aux efforts de Samantha Maxis, qui a utilisé ses pouvoirs pour créer un portail à distance pour leur évasion. Le 4 février, Kravchenko a publié un rapport officiel sur l'incident de Berlin auprès du président Chebrikov, falsifiant le fait que Valentina avait été soumise à un composé narcotique à base d'Ether de Requiem qui l'avait poussée à développer une rupture psychotique totale et exagérant qu'elle était guidée par des fantasmes basés sur son travail de déchiffrement des recherches de Projekt Endstation. Kravchenko a également menti dans son rapport en affirmant que l'équipe d'intervention de Requiem qu'ils avaient capturée dans les montagnes de l'Oural avait été exécutée après avoir été transférée à Potsdam

Dernière mission[]

Le matin du 4 juin, lors de leur huitième tentative d'extraire Zykov, une erreur de calcul causée par l'augmentation arrogante de la tension de sortie de l'amplificateur par Kravchenko a provoqué la formation d'une énorme brèche dimensionnelle au-dessus de l'installation. Malgré les protestations de Peck pour fermer la porte, Kravchenko a refusé, affirmant que personne ne la fermerait tant qu'ils n'auraient pas Zykov, entraînant la résiliation de presque tout le personnel du groupe Omega dans l'installation

Peu de temps après, l'équipe d'intervention de Requiem est arrivée sur place avec sa propre mission de récupérer Zykov. Cependant, lorsque Zykov est finalement sorti de l'Ether Noir, il a révélé à tous qu'il était lui-même l'Oublié, ayant passé quatre siècles dans le royaume de l'Ether Noir. Dans la tour d'observation de l'installation, un Kravchenko furieux réprimanda Peck pour sa confiance mal placée envers Zykov, bien que Peck ait tenté de se justifier en affirmant qu'il ne savait pas que Zykov était l'Oublié. Simultanément à l'extérieur de l'installation, Jager et Gorev, réalisant que l'opération était désormais ruinée, ont pris leur envol en hélicoptère pour assurer leur sécurité, condamnant Kravchenko et Peck à gérer l'échec seuls

Alors que Requiem tentait d'atteindre l'Oublié, Kravchenko et Peck repoussaient une vague de zombies qui avaient franchi leur position dans la tour d'observation. Cependant, un tir de Peck a touché une conduite de gaz dans la tour, provoquant une explosion qui a défiguré le visage de Peck tout en laissant le statut de Kravchenko inconnu. Peu après, Requiem, utilisant les défenses abandonnées du groupe Omega près de la position de l'Oublié, a affaibli la divinité, bien que l'Oublié ait déchaîné une grande quantité de radiation à base d'Ether à travers le monde. Sans autre choix, Samantha Maxis s'est finalement sacrifiée pour vaincre l'Oublié de l'intérieur, le permettant d'être absorbé par la chambre de confinement de Peck, mettant fin aux épidémies dans le monde et coupant la connexion entre l'univers et l'Ether Noir

Avec l'échec catastrophique de l'Operatsiya Izbavitel et l'acquisition de l'Oublié par Requiem, le sort du groupe Omega est resté inconnu

Membres[]

  • Colonel Lev Kravchenko, leader du groupe
  • Commandant Gorev, bras-droit de Kravchenko et leader des opérations tactiques d'Omega
  • Docteur Aleksandra Valentina, chef de l'organisation de Recherche Scientifique de la Psychotronique
  • Docteur William Peck, chef de l'organisation de Recherche Scientifique des Phénomènes Paranormaux
  • Docteur Hugo Jager, chef de l'organisation de Recherche en Nécro-Analyse
  • Docteur Dimitr Kuhlklay, scientifique qui a crée le RAI K-84
  • Capitaine Sergei Ravenov (Anciennement), capitaine des opérations tactiques
  • Lieutenant Orlov
Advertisement