FANDOM


Cod4topright MW3tr




Le Capitaine MacMillan, "Alpha Six" ou plus tard "Baseplate" (dans Call of Duty: Modern Warfare 3), est un officier britannique de la Special Air Service (SAS) apparaissant dans dans Call of Duty 4: Modern Warfare et Call of Duty: Modern Warfare 3. Il été le commandant de l'équipe Alpha, avec avec John Price en 1996 a Pripyat a l'époque encore Lieutenant et dans quelques missions dans Modern Warfare 3, Il devient le directeur des forces spéciales britanniques. Il est populaire parmi les fans de Call of Duty pour son accent écossais et son esprit vif.

BiographieModifier

PripyatModifier

Pendant l'hiver 1996, quinze ans avant les événements de Call of Duty 4: Modern Warfare, Macmillan avait 33 ans et il était le commandant de John Price dans le 22e Régiment du SAS, ils ont été amenés à assassiner Imran Zakhaev, un trafiquant d'armes à l'époque. Price ​​rappelle que ce était la première fois que le gouvernement britannique avait autorisé un ordre d'assassinat depuis la Seconde Guerre mondiale. Le lieu de l'assassinat était Pripyat, en Ukraine, une ville détruite dix ans plus tôt par la catastrophe nucléaire de Tchernobyl. Pripyat était devenu un lieu de rencontre pour les trafics d'armes de nucléaire et de plusieurs autres choses. Price ​​et MacMillan été tout deux en tenues de camouflage, équipés de silencieux sur leurs fusils de sniper. Un Barret a été utilisé pour la tentative d'assassinat.

MacMillan et Price devaient se faufiler à travers la campagne autour de Pripyat pour se rendre à Hôtel Polissya, où ils auraient une vue imprenable sur l'échange d'armes contre de l'or avec Imran Zakhaev. Ils attendirent deux jours avant son arrivée.

Zakhaev apparaît avec une valise pleine d'argent, Price et MacMillan avaient tout prévus. Après que MacMillan ait donné des conseils a Price, le Lieutenant tira.

Le bras gauche de Zakhaev fut arracahé, mais la mort n'a pas été confirmée. Zakhaev a en réalité pu s'échapper dans le véhicule conduit par Vladimir Makarov accompagné de Yuri (Modern Warfare 3). MacMillan cru qu'il était mort a cause de la perte de sang, et ils s'échappèrent. Price ​​abbatu le Mi-28 et ils descendirent de l'hôtel en rappel, ensuite ils abbattent un autre MI-28 qui s'écrase au sol mais glisse vers les 2 hommes, Macmillan se retrouva sous l'hélicoptère et ne pouvait plus marcher, Price du le porter jusqu'à la zone d'extraction.

En attendant "Oiseau de Nuit" pour l'extraction, Price établi un périmètre de sécurité avec les Claymores restants de MacMillan et les deux hommes commencèrent a se battre contre les ultranationalistes. MacMillan couvrait Price. "Oiseau de Nuit" arriva et Price porta MacMillan jusqu'à l'hélico.

Après PripyatModifier

Après les événements de Pripyat, Macmillan a cesser d'aller sur le terrain entre 1996 et 2011 probablement après Pripyat. Après sa "retraite", MacMillan a été promu capitaine et Price a pris sa place. Dans les années suivantes qui ont précédé la Seconde Guerre civile russe et après, les activités de MacMillan sontinconnu jusqu'à l'éclatement de la Troisième Guerre Mondiale

Troisième Guerre MondialeModifier

MacMillan a fait son retour dans Modern Warfare 3, s'étant élevé au grade de général d'Etat Major. Ce nouveau grade provoqua son ascension en tant que directeur des forces spéciales britanniques, supervisant toutes les opérations relatives à la SAS. Il est resté au Royaume-Uni durant cette guerre.

MacMillan fait son retour dans la mission Mind the Gap. En collaborant avec le MI5, MacMillan a supervisé l'opération de la SAS pour sécuriser les armes chimiques de Vladimir Makarov. L'opération a donné lieu à un échange de tirs dans Londres entre le SAS et les Ultranationalistes. Finalement, les efforts de la SAS et de MacMillan ont été en vain, les bombes ont exploser au sein de Londres ainsi que dans d'autres capitales d'Europe. Cette attaque a ouvert la voie à Makarov pour une invasion russe ultranationaliste ainsi que le coup de Makarov sur gouvernement russe sous la présidence de Boris Vorshevsky. Toutefois, le Royaume-Uni est l'un des rares pays en Europe qui réussi à repousser l'invasion russe, aux côtés de la France.

Avec l'Europe déchirée par les conflits, MacMillan a été contacté par son vieil ami John Price, qui fut considéré comme un criminel de guerre après l'assassinat du Général Sheperd au tout début de la guerre. Macmillan refusa l'aide de Price le considérant toujours comme un criminel, Price lui a demandé une faveur pour lui avoir sauvé devait la vie à Pripyat 20 ans en arrière. Cela l'a amené à partager des informations avec Price concernant l'emplacement de Waraabe, un chef de guerre et trafiquant d'armes somalien ayant des liens avec Makarov.

Price ​​consulta encore une fois MacMillan après son opération qui échoua à Prague pour assassiner Makarov, cette opération avait conduit à la mort de John ''Soap'' MacTavish et de Kamarov. MacMillan a informé Price de la position d'un château près de Prague où les ultranationalistes étaient soupçonnés de stocker des armes et de l'équipement.

Après la fin de la troisième guerre mondiale, MacMillan n'est pas entendu à nouveau, mais a surement maintenu sa position de directeur des Forces spéciales britanniques, il effaça surement tout ce qu'il avait dis sur Price en apprenant qui fut réellement le Général Sheperd.

AnecdotesModifier

◾SI le joueur regarde de près l'une des bottes de MacMillan, il est possible de voir légèrement le logo de l'US Marine Corps.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .