Pour la version revisitée disponible dans Call of Duty: Black Ops II, voir : Nuketown 2025

Pour la version revisitée disponible dans Call of Duty: Black Ops III, voir : NUK3TOWN

Le sujet de cet article apparaît dans Call of Duty: Black Ops. Le sujet de cet article apparaît dans Call of Duty Online


Nuketown est une carte du mode multijoueur disponible dans Call of Duty: Black Ops et Call of Duty: Online. Cette carte est celle où il y a eu le plus d'éliminations de toute l'histoire de la franchise Call of Duty et est une des plus petites. Elle représente en réalité les villes fictives crées pour tester des bombes nucléaires, d'où son nom NUKEtown (Town qui veut dire ville). Elle a été designée avec le style des années 50. À la fin de chaque parties, durant l'affichage des scores, une bombe atomique explose sur la ville, idem à ses homologues. La carte est majoritairement symétrique. Au début de la partie, les deux équipes apparaissent dans le jardin des maisons.

Un easter egg existe sur cette carte. Pour l'activer, les joueurs doivent tirer dans la tête de tous les mannequins en moins de 15 sec. La chanson des Rolling Stones "Sympathy for the devil" se fait entendre.

Galerie[modifier | modifier le wikicode]

Anecdotes[modifier | modifier le wikicode]

  • On peut apercevoir près de la maison verte (hors de la carte) l'Horloge de l'Apocalypse : elle est censée donner le risque d'holocauste nucléaire en utilisant une horloge. Elle indique minuit moins cinq, soit une explosion atomique imminente.
  • Les boîtes aux lettres indiquent "Mason" et "Woods", les deux personnages principaux de la campagne du jeu.
  • Sur l'autobus, il est écrit Treyarch des deux côtés.
  • Sur la vitre de la maison jaune, sur la galerie arrière, on peut voir le reflet de l'autobus.
  • La carte provient sans doute du film Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal quand Indiana Jones se retrouve dans une ville d'essai nucléaire de l'armée, dans les années 1950's et survit à la destruction de cette dernière en se réfugiant dans un frigo.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.