Wiki Call of Duty
Advertisement


Omar Sulaman connu aussi comme Le Loup est un personnage apparu dans Call of Duty: Modern Warfare. Il est le chef de l'organisation terroriste Al-Qatala crée en Urzikstan et est le responsable de l'attaque de vol de gaz russe à Verdansk. Le Loup veut libérer son pays de l’oppression russe et du Front de Libération de l'Urzikstan, dirigé par Farah Karim, estimant que l'Occident à abandonner son pays

Biographie[]

Histoire[]

Omar Sulaman est le leader de l'organisation terroriste Al-Qatala, responsable de la planification d'attaques terroristes, d'inspirer des cellules dormantes et de rassembler des partisans isolés pour lutter contre les puissances mondiales. Cependant, Sulaman a également été autrefois un combattant pour la liberté, un chef et un héros aux yeux de l'Occident. Il a abandonné une vie relativement confortable pour lutter contre l'influence russe en Afghanistan et a été un allié clé des forces occidentales dans la région jusqu'à ce qu'il devienne intolérant envers ce qu'il considérait comme un manque de volonté de la part des leaders politiques et militaires intervenants. Contrairement aux factions terroristes qui prônent la religiosité et une doctrine stricte, Sulaman est différent ; appelant à des actions favorisant l'anarchie plutôt que l'institution. Aujourd'hui, Sulaman considère les "empires et entreprises" modernes comme ses ennemis, appelant Al-Qatala à renverser les établissements gouvernementaux par tous les moyens nécessaires

En 2013, Sulaman a émis une carte laminée, marquant sa rupture avec les forces soutenues par l'Occident, promettant d'exploiter sa connaissance des "limites stratégiques occidentales". Le message de la carte de "Sulaman" est crucial pour comprendre l'influence d'Omar sur les loyalistes et les adeptes menant des opérations en son nom. La "carte Sulaman" se lit ainsi : "Ne soyez jamais captifs des intérêts étrangers : Détruisez leurs économies, brûlez leur culture, coulez leurs navires et tuez-les par terre et par air." Sulaman prône l'absence de loi, la violence et le chaos. Il n'a aucun lien religieux connu et encourage les adeptes à "prendre le contrôle en imposant leur volonté aux faibles". Sulaman croit que "ceux qui tolèrent l'oppression méritent leur sort"

Le père d'Omar a construit une entreprise de construction prospère mais a été contraint de proposer des offres à bas prix pour les relations de la royauté, des leaders religieux, militaires et gouvernementaux. En tant que jeune homme, Omar a été témoin de cette corruption rampante et de cette hypocrisie avec dégoût, motivant sa colère et semant les graines de la rébellion dans son âme rebelle. Établissant sa propre présence indépendante, Sulaman a érigé des camps d'entraînement intensifs à travers le Moyen-Orient. Lorsque Sulaman a rompu tous les liens avec les puissances dans les guerres par procuration qui paralysaient sa région, ses camps ont attiré des "soldats" du monde entier. Il a appelé ces nouveaux combattants "Al-Qatala" (Les Tueurs). L'homme et le mouvement ont gagné un soutien massif. La philosophie indépendante et inébranlable du "loup solitaire" a valu à Sulaman le surnom "Aldhiyb" (Le Loup). Plus tard cette année-là, le Loup a décidé de diriger ses propres attaques, prenant de facto la tête d'Al-Qatala Le Loup n'a pas été vu en public depuis plusieurs années, maintenant une série de maisons sécurisées à travers l'Europe et l'Asie. Ses cachettes sont fortement gardées par des couches de sécurité et de soldats civils, alimentées par le message inspirant de Sulaman et la crainte de ses attaques, un outil de recrutement puissant et avéré. Les renseignements sur l'état de santé du Loup sont incertains, mais des rapports récents affirment que Sulaman a été gravement blessé lors d'une frappe aérienne russe en 2014 dans le pays occupé d'Urzikistan, perdant la totalité ou la majeure partie de sa vision dans les deux yeux. Peu de temps après l'attaque, Sulaman a diffusé un message via les réseaux sociaux, rassurant ses partisans que "Le sang de la vengeance n'est jamais vain"

MODERN WARFARE[]

Le Loup a passé un accord avec Hadir Karim, le frère aîné et lieutenant de Farah, leader du Front de Libération de l'Urzikstan, pour voler secrètement du gaz de chlore dans l'installation du général Roman Barkov en Kastovie. Le vol a réussi malgré la rencontre avec des Marines américains menés par Alex Keller. Le Loup et son bras droit, Jamal "Le Boucher" Rahar, ont ensuite enregistré un message vidéo à destination d'une cellule d'Al-Qatala au Royaume-Uni avant de mener une attaque terroriste à Piccadilly Circus à Londres. L'attaque a été stoppée grâce aux S.A.S. et à la Metropolitan Police Service, qui avaient obtenu des informations à ce sujet avant qu'elle ne se produise. Malgré cela, de nombreuses personnes innocentes, dont des enfants, ont été tuées dans le processus

Après que les S.A.S. menés par le capitaine Price et le sergent Garrick ont intercepté la cachette de la cellule à Camden, ils ont découvert l'endroit où se trouvait du Loup en Urzikstan : l'hôpital de Rammaza. Le Loup était à l'intérieur de l'hôpital et Al-Qatala l'avait pris en otage, prévoyant de filmer une autre vidéo avec des soldats américains capturés, planifiant leur exécution. Cependant, il a été intercepté et capturé par Alex Keller et les Demon Dogs avant qu'il ne puisse réaliser cela, avant d'être emmené à l'ambassade des États-Unis À l'ambassade, le Boucher conduit Al-Qatala à l'extérieur, exigeant la libération du Loup ou menaçant de venir le chercher. Le Loup affirme qu'il n'a pas volé le gaz de chlore et que ses hommes viendront le libérer. Après avoir été transféré à la résidence de l'ambassadeur, ses paroles se sont avérées vraies car il a été libéré avec succès par Al-Qatala alors qu'Alex Keller, Farah, Hadir, Price et Garrick se battaient contre les forces ennemies. Le Loup et le Boucher ont ensuite rencontré Hadir, qui avait révélé sa trahison et prévu d'utiliser le gaz pour éliminer la puissance étrangère dans le monde, tandis que Hadir voulait personnellement tuer Barkov et détruire le gaz lui-même

Mort[]

Le Loup s'est replié dans son salon de thé souterrain lorsque les S.A.S. et la C.I.A. ont travaillé ensemble lors d'une opération conjointe pour le capturer. Alors que Farah et Alex Keller descendent dans les tunnels après s'être séparés du groupe, ils ont combattu les forces d'Al-Qatala tout en étant confrontés par Hadir, affirmant qu'Al-Qatala était leur allié. Lorsque Alex Keller et Farah ont été séparés, le Loup a parlé via le haut-parleur pendant que l'agent de la CIA se battait contre les combattants ennemis en mettant le feu aux puits. Les deux se sont retrouvés et ont découvert que le Loup portait un gilet explosif qui était en train de décompter. Ils ont désamorcé la bombe après l'avoir tué, et son corps a ensuite été emballé et ramené à la base

Galerie[]

Advertisement