Wiki Call of Duty
Advertisement
Le sujet de cet article apparaît dans Call of Duty 4: Modern Warfare. Le sujet de cet article apparaît dans Call of Duty: Modern Warfare 2. Le sujet de cet article apparaît dans Call of Duty: Modern Warfare 3.

L'OpFor (abréviation de forces opposées ou d'opposition de la Force) était une faction militaire qui a pris le pouvoir au Moyen-Orient en 2011 suite à un violent coup d'état. Ce sont les principaux antagonistes lors du début de la campagne de Call of Duty 4: Modern Warfare.

Histoire[]

L'OpFor, dirigé par Khaled Al-Asad, est arrivé au pouvoir lors d'un coup d’état militaire violent au sein de la capitale. Le coup d’état se termine avec l'exécution de l'ancien président Yasser Al Fulani aux yeux de tout le monde à la télévision nationale.

Après l'arrivée au pouvoir de Khaled Al-Asad, les Marines des États-Unis interviennent pour tenter de chasser Khaled Al-Asad du pouvoir. N'ayant pas réussi à le trouver, les Américains ont comme même plusieurs victoires aux cours de leur brève campagne militaire. En quelques jours, la majeure partie des forces d'Al-Asad sont repoussées dans la capitale, leur dernière position avant la victoire Américaine. Cependant Al-Asad a activé une ogive nucléaire tuant 30 000 soldats Américains (qui étaient commandés par le Général Shepherd) ainsi que le reste des forces de l'OpFor.

Plus tard, il est devenu évident que l'OpFor avait été aidé par les ultranationalistes de Imran Zakhaev afin de détourner l'attention de la Deuxième Guerre Civile Russe. Les ultranationalistes avaient fournis à l'OpFor, les armes, les véhicules et les ogives nucléaires.

Après la mort d'Al-Asad, on ne sait pas ce qu'est devenu l'OpFor.

Cependant une faction nommé OpFor réapparait dans Call of Duty: Modern Warfare 2, cette fois-ci basée en Afghanistan. Il est fort probable que ce soit la même, mais dirigé par quelqu’un d'autre.

Matériel et Arsenal Militaire[]

L'OpFor a principalement été fournie par les forces ultranationalistes. l'OpFor présent en Afghanistan sont relativement mieux armé, que ceux du Moyen Orient.

Ils possèdent une grande variété de véhicules armés, avec des BMP-2 et des chars T-72, ainsi que d'une force aérienne comprenant principalement des hélicoptères de transports et des hélicoptères de combat comme le Mi-24. Pendant "Le Coup", plusieurs MiG-29 appartiennent probablement à l'OpFor. Ils possèdent également plusieurs véhicules d'infanterie.

Advertisement