Wiki Call of Duty
Advertisement
Le sujet de cet article apparaît dans Call of Duty: Black Ops III

"Ça t'arrive jamais de dire ou de faire quelque chose d'inexplicable? Peut-être que c'est pas toi qui l'a dit ou qui l'a fait. Peut-être que c'était quelqu'un d'autre dont les pensées se sont retrouvées dans ton cerveau." - Maretti, lors de la mission "Vie".

Peter Maretti est un personnage secondaire apparaissant dans Call of Duty: Black Ops III d'abord en tant qu'allié mineur puis en tant qu'antagoniste tertiaire.

Il est un spécialiste faisant parti de l'unité de John Taylor, travaillant pour l'Accord Winslow. Il est le tireur d'élite de l'équipe et le "comique de service".

Biographie[]

Peter Maretti est né le 11 Août 2033 à Atlanta, dans l'état de Géorgie aux États-Unis. Maretti eut une enfance compliquée et rejoignit l'USMC après avoir été fraichement diplômé. Il servit en tant que technicien de déminage au sein de l'USMC, puis rejoignit plus tard les Forces Spéciales de l'Accord Winslow. En 2064, Maretti fut gravement blessé lorsqu'il montrait à de nouvelles recrues des Forces Spéciales des techniques de démolitions, il fut alors admis au programme de Cyber Soldat. Il intégrera plus tard l'unité de John Taylor après avoir été remis sur pied par le programme.

L'année suivante, Maretti prit part à une opération Black Ops avec l'unité de Taylor et celle de Jacob Hendricks en Éthiopie pour libérer le Ministre Égyptien Said.

Simulation[]

"Que ce soit bien clair. Quand tout sera fini... tu me devras cent dollars." - Maretti taquinant le Soldat.

Maretti est le troisième spécialiste à enseigner des tactiques au Soldat durant la séquence de rêve en 2065, il se montre tout de même plus dur que les autres membres de son unité dû au fait qu'il ait parié cent dollars contre Diaz que notre personnage n'atteindrait pas cette section de l'entraînement, allant jusqu'à même dire qu'il lui devra l'argent qu'il a perdu sur un ton sarcastique

Maretti dit au Soldat qu'en tant que membre de l'unité de Taylor, ils auront accès à une grande variété d'armes avancées, mais que même avec tout cet arsenal, c'est leur cerveau qui "devient l'arme la plus puissante", et leur apprend les cyber capacités Immolation et Essaim de Lucioles.

Infecté par Corvus[]

L'unité de Taylor enquête et tombe sur le vieux centre de Coalescence abandonné qui a causé la Tragédie de SIngapour, tuant 300 000 personnes. Lorsque Taylor tente de se connecter aux serveurs du complexe, il est infecté par Corvus, un virus qui a causé l'explosion du site, à travers une petite charge électrique. Hall tente de connecter son interface à celui de Taylor pour s'assurer qu'il aille bien, mais se fait à son tour infecter par Corvus, puis Diaz commet la même erreur et Maretti aussi.

Sous l'influence de Corvus, Maretti suiva ses compagnons et révéla la vérité, les menant à Singapour pour commettre le Refus de Réincarnation, une technique de torture et d'exécution employée par les 54 Immortels, sur des agents de la CIA. L'équipe tenta d'exposer les informations de l'agence sur Internet, pour cela, Diaz est retourné au centre de Coalescence et s'est connecté à la salle des serveurs, là-même où ils ont été infectés. Mais ce dernier est traqué puis tué par le Soldat, accompagné de Jacob Hendricks.

Traque du docteur Salim[]

Taylor et son équipe réussirent à localiser le docteur Yousef Salim, un ancien employé de Coalescence qui a travaillé sur le projet que Maretti et ses compagnons souhaitent révéler au grand jour, au Caire en Égypte. Ces derniers partent pour le rattraper mais il se trouve que le docteur fut placé en garde à vue par l'armée Égyptienne, dirigée par le lieutenant Zeyhad Kalil, après que Hendricks fut informé du plan de l'unité de Taylor en se connectant à Diaz. Alors que la NRC lance une attaque sur la gare du Caire, Maretti et ses compagnons font sauter la cellule de Salim et le capturent.

Ils l'emmènent dans des bâtiments en ruines, au sud de la ville de Kebechet, mais ces derniers sont retrouvés assez vite par l'armée Égyptienne, le Soldat et Jacob Hendricks grâce à un mouchard que Salim a ingéré à son insu. Taylor et Maretti interrogent alors le docteur Salim tandis que Hall combat ses anciens alliés à l'aide d'un mécha. Après avoir reçu les informations qu'il voulait, Taylor abat le docteur Salim et se déplace vers une plateforme de forage aquifère dans le désert d'Égypte avec Maretti, laissant Hall à son destin, étant trop tard pour elle après que son mécha fut vaincu par les efforts combinés des protagonistes.

Mort[]

"Je sais qu'on a bien agi. Tu peux en dire autant?" - Derniers mots de Maretti adressés au Soldat.

Dans la station de traitement d'eau, Taylor et Maretti font un pacte avec la NRC qui garantit leur protection. Lorsque l'armée Égyptienne et les protagonistes, cette fois accompagnés de Rachel Kane, prennent d'assaut la plateforme, Taylor et Maretti tentent de s'échapper une énième fois. Mais Kane réussit à pirater la porte blindée de l'héliport et force sa fermeture, coinçant Maretti à l'intérieur de la station, séparé de Taylor qui réussit à s'échapper.

Voyant qu'il n'y aucune échappatoire, Maretti décide de se préparer et attend patiamment Hendricks et le Soldat dans la salle des turbines, un fusil de précision entre les mains. Utilisant ses talents de tireur d'élite, il donne un combat corsé pour les deux protagonistes. Mais malgré cela, le Soldat parvient à atteindre la passerelle où il se trouve et le tient en joue.

Maretti fait alors semblant de se rendre et attend que le Soldat se rapproche pour l'attaquer. Le Soldat le confronte alors en lui disant qu'il n'est qu'ub traître, et que leur "vérité" a tué plus de gens qu'il ne peut compter. Maretti le contredit en répondant que lui et ses compagnons ont uniquement fait ce qui était juste, puis lui demande si lui aussi. Mais avant que le Solat ne puisse rétorquer, Maretti tente de l'abattre à bout portant avec son fusil, mais il est aisément désarmer et se prend un coup de pied au torse, le propulsant contre la vitre de la passerelle qui éclate à l'impact. Maretti finit sa chute empalé sur une grande barre en métal, en bas de la passerelle; il meurt sur le coup.

Réalité[]

En réalité, la grande majorité des évènements de Black Ops III, c'est-à-dire tout ce qu'il se passe après la séquence de rêve du Soldat pendant l'initiation au programme de cyber soldat, se déroule dans une simulation. Peter Maretti n'a en réalité jamais trahi l'Accord Winslow, il fut envoyé dans une simulation où il joue le rôle de Josef Fierro, l'expert en démolition de la Team Phi qui a réellement fait ce que la simulation force l'unité de Taylor à faire.

En dehors de la simulation, Taylor fut en réalité infecté par Corvus lorsque ce dernier se connecta au Soldat, alors en train de mourir sur un lit d'hôpital lors de l'initiation au programme de cyber soldat. Maretti, quand à lui, fut infecté après s'être connecté à Taylor un peu plus tard. Il mourut alors, non pas tué par le Soldat en 2070, mais le 5 Novembre 2065 suite aux dégâts irréparables subis au cerveau à cause de l'infection de Corvus.

Anecdotes[]

Advertisement