L'officier spécial Russell Adler est le deutéragoniste et, selon les actions du joueur, le véritable antagoniste principal de Call of Duty: Black Ops Cold War. Il est un agent de la CIA chargé d'arrêter le mystérieux agent soviétique du nom de code Perseus. Adler est décrit comme "le monstre de l'Amérique" avec un "charisme sombre".

Adler est également un opérateur jouable dans les modes multijoueur et zombies de Black Ops Cold War, ainsi que dans Call of Duty: Warzone.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Né en 1937, Russell Adler a rejoint la Central Intelligence Agency en 1966 et a été affecté au MACV-SOG en 1967 pour enquêter sur les activités soviétiques au Vietnam.

Après le Vietnam, Adler a disparu des archives de la CIA mais a continué à être affilié à un certain nombre d'opérations clandestines. Sa connaissance approfondie des tactiques secrètes, sa maîtrise du russe et de l'allemand et sa maîtrise de l'espionnage font de lui l'un des rares agents clés sur lesquels la CIA peut toujours compter.

Le 13 janvier 1981, lors d'une mission avec Frank Woods en Turquie, Adler découvrit que l'agent soviétique Perseus devenait actif et quatre jours plus tard, Jason Hudson chargea Adler de constituer une équipe pour retrouver et éliminer Perseus.

Call of Duty: Warzone[modifier | modifier le wikicode]

Adler est mentionné dans plusieurs pièces d'informations dans Call of Duty: Warzone. Les informations concernent son enquête sur Persée, qui avait des liens avec Imran Zakhaev. Il est également jouable en tant qu'opérateur avec l'achat de Call of Duty: Black Ops Cold War.

Call of Duty: Mobile[modifier | modifier le wikicode]

Adler pourrait être débloqué pour Call of Duty: Mobile en tant que personnage jouable en jouant à la bêta ouverte multijoueur de Call of Duty: Black Ops Cold War.

Anecdotes[modifier | modifier le wikicode]

  • Le groupe sanguin d'Adler est AB-
  • Si "Bell" l'interroge sur l'origine de ses cicatrices faciales, Adler répondra avec l'une des nombreuses histoires:
    • Il peut répondre de manière cryptique qu'il était une fois dans la mauvaise foule quand il était plus jeune, et mentionnera vaguement qu'une fille sans nom "n'en valait pas la peine".
    • Une autre histoire racontée par Adler est qu'il poursuivait une cible lorsqu'il a tenté de sauter du toit d'un immeuble. Le saut a été réussi, mais l'atterrissage "pas tellement". Il conseille ensuite «Bell» de toujours savoir où se trouvent les poteaux électriques.
    • Il peut également déclarer avoir été attaqué par un tigre lors d'une mission en 1973.

Galerie[modifier | modifier le wikicode]

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .