Wiki Call of Duty
Advertisement
Le sujet de cet article apparaît dans Call of Duty: Black Ops Cold War Le sujet de cet article apparaît dans le mode Zombies Le sujet de cet article apparaît dans Call of Duty: Warzone Le sujet de cet article apparaît dans Call of Duty: Mobile Le sujet de cet article apparaît dans Call of Duty: Black Ops 6 Le sujet de cet article apparaît dans Call of Duty: Warzone 2 Le sujet de cet article apparaît dans Call of Duty: Warzone Mobile

L'officier spécial Russell Adler est le deutéragoniste et, selon les actions du joueur, le véritable antagoniste principal de Call of Duty: Black Ops Cold War. Il est un agent de la CIA chargé d'arrêter le mystérieux agent soviétique du nom de code Perseus. Adler est décrit comme "le monstre de l'Amérique" avec un "charisme sombre"

Adler est également un opérateur jouable dans les modes multijoueur et zombies de Black Ops Cold War, ainsi que dans Call of Duty: Warzone

Adler revient dans Call of Duty: Black Ops 6 dans la campagne et en tant qu'opérateur jouable dans le mode multijoueur, Call of Duty: Warzone 2.0 et Call of Duty: Warzone Mobile en précommandant l’Édition Coffre d'Armes

Biographie[]

Jeunesse et début de carrière[]

Né en 1937, Russell Adler a rejoint la Central Intelligence Agency en 1966 et a été affecté au MACV-SOG en 1967 pour enquêter sur les activités soviétiques au Vietnam

Traque de Perseus[]

Après le Vietnam, Adler a disparu des registres de la CIA et n'apparaît que de manière sporadique, mais a continué à être affilié à plusieurs opérations clandestines. Sa connaissance approfondie des tactiques secrètes, sa maîtrise du russe et de l'allemand, ainsi que son expertise en espionnage font de lui l'un des rares agents sur lesquels la CIA peut constamment compter. Une de ces opérations était le raid de Rebirth Island, au cours duquel il était chargé de capturer et d'interroger Vikhor Kuzmin, un agent soviétique responsable de superviser la production du Nova 6 sur l'île. Malgré ses interrogatoires, Adler n'a pas réussi à faire divulguer à Kuzmin des informations cruciales. En représailles à ce que Lev Kravchenko a fait au collègue de la CIA, Grigori Weaver, au cosmodrome de Baïkonour, Adler a poignardé l'œil gauche de Kuzmin avec un couteau

Le 13 janvier 1981, lors d'une mission avec Frank Woods en Turquie, Adler découvrit que l'agent soviétique Perseus devenait actif et quatre jours plus tard, Jason Hudson chargea Adler de constituer une équipe pour retrouver et éliminer Perseus sur ordres du président Ronald Reagan

Décembre 1983, Adler se retrouverait bientôt face à Kuzmin à nouveau, attiré au centre commercial des Pins après une attaque sur une base de la CIA à Berlin-Ouest. Aux côtés d'une équipe d'intervention, Adler arrive au centre commercial et découvre le Nova 6, mais il est pris au piège dans une embuscade tendue par Kuzmin et les soldats de Perseus. Sous le pseudonyme "Stitch", Kuzmin donne l'ordre de tuer tous les agents de l'OTAN, sauf Adler. S'ensuit une fusillade, qui se termine par la capture d'Adler par Stitch et son transport sur un hélicoptère

Le 19 avril 1984, Adler est signalé par Kapano "Naga" Vang en route pour Verdansk. En même temps, Frank Woods, Karla Rivas, Terrell Wolf et une petite équipe d'intervention poursuivent Naga et ses hommes près d'un camp au Laos

Quelques semaines plus tard, Hudson contacte Wolf pour obtenir une situation et des nouvelles sur Adler. L'équipe est dépassée, mais parvient à survivre à l'assaut. Ils trouvent un refuge où des barils de Nova 6 sont entreposés, mais découvrent qu'ils sont vides, utilisés comme leurres pour attirer Adler. L'équipe interroge les opérateurs de Perseus restants et recherche des renseignements supplémentaires, indiquant une activité à Verdansk. Hudson ordonne à l'équipe d'intervention de se rendre à Verdansk et de "ramener notre gars à la maison"

Adler est sauvé le 10 Juin 1984 mais le programme des nombres de Dragovich fait effet sur lui. Le 26 Juin, deux satellites de la Constellation de Jumpseat ont été sabotés par l'agent de Perseus, Owethu "Jackal" Mabuza. L'un atterrit à Verdansk, tandis que l'autre atterrit en Algérie. Un jour après, Adler, aux côtés de Jabari Salah et d'autres agents de l'OTAN, se rend sur le site de l'accident en Algérie pour sécuriser un enregistreur de données du satellite. Adler se précipite dans la fusillade, agissant de sa propre initiative en volant l'enregistreur de données et en prétendant qu'il a dû brûler lors de la rentrée atmosphérique

Après son intervention en Algérie, Adler a commencé à travailler en dehors des canaux officiels sur un projet inconnu à Verdansk. Lors d'une réunion privée entre Woods et Hudson, les deux en sont venus à la conclusion qu'Adler avait été compromis. Avec cela à l'esprit, Hudson ordonne à Woods de faire capturer Adler par Mason

Octobre 1984, Adler fait exploser son réseau de bombes dans les tunnels de Verdansk afin d'arrêter le plan de Stitch après qu'Alex Mason ai remis le cerveau d'Adler en état. En Novembre 1984, Mason, Woods, Adler et Hudson trouvent Stitch près d'un bois non loin de Verdansk. Stitch apprend à Adler que Perseus n'est pas un homme, mais un groupe. Le vrai Perseus est mort d'un cancer en 1983. Stitch accepte donc son destin car il a changé le monde. Adler le tue d'une balle de 1911 dans la tête

Ennemi d'état[]

En 1991, 7 ans après les évènements à Verdansk, Russel Adler est maintenant classé en tant qu'ennemi d'état

Call of Duty: Warzone[]

Adler est mentionné dans plusieurs pièces d'informations dans Call of Duty: Warzone. Les informations concernent son enquête sur Perseus, qui avait des liens avec Imran Zakhaev. Il est également jouable en tant qu'opérateur avec l'achat de Call of Duty: Black Ops Cold War

Call of Duty: Mobile[]

Adler pourrait être débloqué pour Call of Duty: Mobile en tant que personnage jouable en jouant à la bêta ouverte multijoueur de Call of Duty: Black Ops Cold War. Il est ajouté avec la Saison 13 Guerre d'Hiver dans le passe de combat

Anecdotes[]

  • Le groupe sanguin d'Adler est AB-
  • Si "Bell" l'interroge sur l'origine de ses cicatrices faciales, Adler répondra avec l'une des nombreuses histoires:
    • Il peut répondre de manière cryptique qu'il était une fois dans la mauvaise foule quand il était plus jeune, et mentionnera vaguement qu'une fille sans nom "n'en valait pas la peine".
    • Une autre histoire racontée par Adler est qu'il poursuivait une cible lorsqu'il a tenté de sauter du toit d'un immeuble. Le saut a été réussi, mais l'atterrissage "pas tellement". Il conseille ensuite «Bell» de toujours savoir où se trouvent les poteaux électriques.
    • Il peut également déclarer avoir été attaqué par un tigre lors d'une mission en 1973.

Galerie[]

Advertisement