Wiki Call of Duty
Advertisement
Le sujet de cet article apparaît dans Call of Duty: Black Ops III Le sujet de cet article apparaît dans le mode Zombies


Radio 1[]

Ludvig Maxis : "Qui que vous soyez, où que vous soyez, voici mon message. Un message dont il faut à tout prix se souvenir. Il faut protéger l'enfant."

Radio 2[]

Ludvig Maxis : "Elle m'a peut-être été rendue, mais je crains qu'elle ne soit plus la même... Au cours des derniers mois, elle a à peine parlé. Lorsqu'elle l'a fait, ça n'a été que pour l'appeler; pour dire son nom. Qu'ai-je fait ?"

Radio 3[]

Ludvig Maxis : "En ces jours sombres, je m'accroche à l'idée qu'il reste un moyen d'arranger les choses. Si ma compréhension du domaine éthéré demeure fragmentaire, je suis convaincu que la manipulation des champs d'énergie de toute matière est cruciale pour l'appréhension du portail dimensionnel. J'espère de tout coeur que ma bien-aimée Samantha vit toujours dans le royaume de l'au-delà. Je ne peux que prier pour qu'Edward ait le courage de respecter le serment qu'il a prêté il y a tant d'années."

Radio 4[]

Ludvig Maxis : "Soixante-sixième jour. Les enfants sont partis et la maison semble bien vide. Leurs rires et leurs jeux me manquent. Cela fait plusieurs mois que les sirènes n'ont pas retenti. Je crois qu'il est possible que nous ayons retourné la situation, mais à quel prix ? Les niveaux de radiation des retombées demeurent dangereusement élevés. Je ne peux qu'espérer vivre assez longtemps pour vérifier que mon plan a réussi et que la présence obscure qui a hanté nos rêves et affecté chaque aspect de notre existence, a enfin été vaincu."

Radio 5[]

Ludvig Maxis : "Si les tests de transport de matière ont largement échoué, les dysfonctionnements du téléporteur ont produit des données intéressantes. Les sujets des tests ont indéniablement quitté leur point de départ; en revanche on ignore ce qu'ils sont devenus. Richtofen continue à affirmer qu'ils n'ont pas voyagé dans l'espace, mais dans le temps. En l'absence de preuves empiriques, je ne peux adhérer à une telle... folie. Je crains que le caractère irrationnel de Richtofen ne mette bientôt en danger notre entreprise."

Radio 6[]

Ludvig Maxis : "Regarde autour de toi Edward, le géant dort. Ce site était une vraie ruche autrefois, aujourd'hui c'est un cimetière. Le Groupe 935 n'existe plus. Les vestiges de ces travaux ont été éparpillés aux quatre vents, il ne reste que des échos et des ombres. Les sujets ne doivent en aucun cas se réveiller, le chaos qu'infligerai au futur des individus à l'esprit aussi simple serait catastrophique. Je ne plaisante pas."

Radio 7[]

Ludvig Maxis : "Rappelle-toi ce que je t'ai dit Edward, les cicatrices laissées par les actions de Samantha permettent à nos paroles de franchir la faille. Suis mes paroles : je te trouverai. A la libération de la balise, je lancerai l'extraction et détruirai le site. Rappelle-toi, c'est à toi de porter le fardeau Edward. Les autres ne doivent pas savoir la vérité."

Radio 8[]

Ludvig Maxis : "Je te remercie pour ton sacrifice Edward. Tes actes courageux nous ont ouverts de nouvelles opportunités. J'espère sincèrement que nous pourrons un jour arranger les choses et empêcher ces terribles événements de se produire à nouveau"

Radio 9[]

Nikolai Belinski : "Tout n'est pas si sombre, Nikolai. La mission est peut-être un échec, mais au moins on a un Richtofen de moins. C'est une piètre consolation, mais dis-lui que le premier est toujours le plus dur. J'en suis sûr, j'ai tué au moins 3 Richtofen. Un par le feu, un avec une gaffe de bateau, et un avec - quoi ? Merde ! Personne me l'a dit. Pardon, mieux vaut oublier ce que je viens de dire. Tout se passera bien"

Radio 10[]

Tank Dempsey : "Et mon double, si t'entend ça, c'est qu'il y a eu un énorme plantage. On va passer au Plan B. Faut pas lâcher ce chien d'une semelle. Faut qu'on découvre ce qu'il a pu faire et ce qu'il a l'intention de faire. Activer l'une des visualisations paradoxales permettra peut-être une identification géographique. Bonne chance, nous comptons tous sur vous. Attendez, quoi qu'il arrive, faut pas s'approcher de la balise radio. Ça fait tomber les cheveux."

Radio 11[]

Takeo Masaki : "Takeo... Takeo... Brave défenseur de l'esprit du samouraï en déclin. J'ai presque l'impression de parler à mes ancêtres; alors que je m'adresse à un reflet de moi-même. L'homme dans le miroir, un autre lieu, une autre époque, nos alliés sont pleins de confiance et de bravade. Mais je suis troublé. Mes rêves sont hantés par un homme dans l'ombre. Je crains que cette vision n'annonce notre destruction."

Advertisement