Wiki Call of Duty
Advertisement


Le docteur Ulrich Vogel est un personnage apparue le mode zombie de Call of Duty: Black Ops Cold War. Introduit dans la carte Die Maschine, Vogel est le directeur du Projekt Endstation et responsable de l'ouverture de la brèche entre la Terre et l'Ether Noir

Il fait aussi une apparence dans le zombie de Call of Duty: Vanguard aux coté d'Oskar Strauss dans la carte Der Anfang

Biographie[]

Vie d'avant[]

On ne sait pas grand-chose de la vie antérieure de Vogel, si ce n'est qu'il était marié à une femme nommée Maria, avec qui il eut un enfant nommé Angelika Hannabelle Vogel. Malheureusement pour Vogel, Maria décéda des suites de complications liées à l'accouchement. À un moment donné, il commença à travailler sous l'Uranveiren pendant le règne du Parti Nazi

Début du Projekt Endstation[]

À l'été 1943, Kurt Diebner, le chef de l'Uranveiren, approuva la création d'un accélérateur de particules nommé le "Cyclotron", créé par Vogel et le Dr Lukas Kurtz. Cela aboutit à la création du Projet Endstation, lui-même financé et dirigé par Vogel. Le Projet Endstation s'installa à Morasko, en Pologne occupée par les nazis

Le 7 mars 1944, à 22h03, Vogel et Kurtz effectuèrent le douzième test du Cyclotron. Au cours du processus, l'accélérateur de particules dysfonctionna et ouvrit une faille localisée entre leur monde et l'Ether Noir. Des créatures commencèrent à traverser la porte et les hommes proches du collisionneur commencèrent à nécroser et à se transformer en zombies. La petite épidémie fut contenue, mais le Cyclotron fonctionnait maintenant de manière autonome sans source d'alimentation externe

Au cours des jours suivants, Vogel étudia les soldats tombés pour trouver un moyen d'inverser leur condition. La découverte et l'étude de la faille suscitèrent également un grand intérêt d'Adolf Hitler et du Haut Commandement allemand. Le 16 mars, ils parvinrent à isoler un élément exotique et inconnu qu'ils classifièrent comme "Exo-Élément 1" (qui serait plus tard baptisé Ether). Vogel commença à travailler sur une chambre de décontamination conçue pour inverser la condition des soldats tombés et restaurer leur activité cérébrale. Il croyait que s'ils pouvaient contrôler le processus de nécroisation, ils pourraient le militariser et créer une armée de soldats morts-vivants pour sauver le Reich. Il créerait également, vers cette époque, une arme merveilleuse expérimentale connue sous le nom de Wunderwaffe DG-2 pour le Kampfgruppe Die Wahrheit à la demande de leur leader, Wolfram Von List, en utilisant des calculs du Dr Oskar Strauss

Avec la perte de la Normandie, Hitler porta à nouveau son attention sur Endstation et, d'ici août 1944, il confia à Vogel la tâche de militariser toutes leurs découvertes. Vogel continua de travailler sur son idée d'une armée de soldats pouvant se relever après avoir été tués. Une autre arme merveilleuse fut également créée à partir d'un collecteur d'Exo-Élément 1, la Machine d'Estrangement Isotopique Décompressive

À un moment donné à la fin de 1944, une nouvelle installation d'Endstation fut établie sous Berlin, comprenant un tunnel conçu pour ouvrir et maintenir une faille vers l'Ether Noir. Le 15 novembre, Kurtz développa des appâts et un collecteur d'Exo-Élément 1 qui ne pouvait collecter que l'essence des Tempests. Le jour suivant, Vogel développa une machine de conversion utilisant des spécimens riches en Exo-Élément 1 qui leur permettrait d'ouvrir un portail vers l'Ether Noir

Opération Bald[]

À mesure que la guerre touchait à sa fin, la défaite de l'Axe devenait inévitable. Voyant la défaite imminente du Reich, Vogel proposa un plan de contingence consistant à envoyer une armée dans l'Ether Noir, pour la ramener à une date ultérieure. Le 14 décembre 1944, le plan fut approuvé et baptisé "Opération : Baldr" - d'après le dieu nordique qui ressuscita des morts. Un mois passa avant que la Task Force Baldr n'arrive à Morasko sous le commandement de Gruppenführer Müller

Vogel envoya des instructions à Berlin sur la façon d'ouvrir un portail vers l'Ether Noir, et le 27 janvier 1945, ordonna à tout le personnel d'évacuer le projet Endstation. Faisant confiance à son partenaire de longue date à Morasko, Vogel confia à Kurtz le soin de s'occuper de sa fille pendant qu'il restait sur place. Lorsque la Task Force Baldr entra dans l'Ether Noir, la traversée s'avéra trop difficile pour le Cyclotron car de nombreux joints explosèrent, entraînant une contamination supplémentaire d'Exo-Élément 1 à l'installation. Vogel resta en arrière, surveillant la Task Force pendant deux jours pour s'assurer de leur arrivée en toute sécurité. À l'insu de Vogel, la Task Force Baldr serait corrompue par l'Ether Noir, devenant les pions de forces beaucoup plus sombres

Héritage[]

À un moment donné après l'arrivée de la Task Force : Baldr dans l'Ether Noir, ils passèrent sous le commandement du dirigeant du royaume maléfique - L'Oublié. L'entité puissante parvint à découvrir l'existence de Vogel, apparaissant bientôt à la fille de Vogel sous les traits d'Ulrich pour la manipuler afin qu'elle fasse sa volonté

Bien que le sort d'Ulrich reste inconnu, il serait rappelé par Requiem et le groupe Omega grâce à son travail au projet Endstation - qui a contribué à lancer une nouvelle course aux armements entre les États-Unis d'Amérique et l'Union soviétique. En fin de compte, sa vision d'un Reich renouvelé ne se concrétisera jamais, car sa fille et la Task Force : Baldr corrompue seront vaincues lors de leur incursion à Berlin. Une réflexion spectrale de lui serait également vue par Requiem à Morasko lors de l'opération Cerberus

L'Oublié le mentionnerait dans un message à l'équipe d'intervention de Requiem, leur laissant entendre que le véritable Ulrich Vogel était mort

Advertisement