Wiki Call of Duty
Advertisement


L'Union Soviétique, officiellement l'U.R.S.S (Union des Républiques Socialistes Soviétiques) ou C.C.C.P (en Russe: Союз Советских Социалистических Республик) était une grande nation qui s'étendait de l'est de l'Europe au fin fond de l'est de l'Asie. Ce pays apparaît dans tous les jeux de la franchise Call of Duty se déroulant pendant la Seconde Guerre mondiale et la saga Black Ops.

En tant que participant majeur de la Seconde Guerre mondiale, l'Union Soviétique est le pays d'origine de bon nombre de personnages et d'événements de la franchise Call of Duty. La grande majorité des jeux a au moins un personnage jouable d'origine soviétique.

Histoire[]

Seconde Guerre mondiale[]

L'Union Soviétique fait partie des nombreuses nations qui ont participé à la Seconde Guerre mondiale, se joignant aux Alliés malgré une trêve avec l'Allemagne d'Août 1939 à Juin 1941. Après l'invasion de l'U.R.S.S par l'Allemagne Nazie qui s'arrêta à Stalingrad, une contre-offensive russe est lancée sur la machine allemande, repoussant l'envahisseur allemand jusqu'à sa capitale, Berlin, et mettant fin au théâtre de la guerre en Europe.

Cette partie de l'histoire sert de cadre pour tous les premiers volets de la franchise jusqu'à Call of Duty: World at War (en excluant Call of Duty 4: Modern Warfare) ainsi qu'un court instant de la campagne du plus récent Call of Duty: Vanguard.

Dans Call of Duty, le fantassin russe Alexei Ivanovich Voronin prend part à la bataille de Stalingrad et participe également à la reconquête de la Pologne en tank. Vers 1945, on le retrouve durant la bataille de Berlin, pendant le raid du Reichstag.

Dans Call of Duty: Finest Hour, la campagne se déroule durant la défense du pays pendant l'Opération Barbarossa.

Dans Call of Duty 2, c'est l'histoire d'un autre soldat de l'armée rouge, nommé Vasili Ivanovich Koslov, qui est suivi. Il est entraîné par le commissaire Letlev au tir à la carabine. Suite à cet entraînement, il est envoyé à Moscou pour défendre la ville puis à Stalingrad, où il apporte son aide en réparant les câbles téléphoniques, en sécurisant un champ ferroviaire et en reprenant la mairie de la capitale.

Dans Call of Duty: Vanguard, la tireuse d'élite Polina Petrova assiste à l'horreur de l'invasion de son pays par l'Allemagne nazie, causant la mort de son père. Elle parvient tout de même à rejoindre son frère, Misha, et la résistance. Quelques temps plus tard, elle se fait un nom dans l'armée rouge en gagnant le surnom de "Lady Nightingale", grâce à son talent au tir à longue distance. Après s'être fait embusqués par l'armée allemande, Misha n'a d'autre choix que de se sacrifier avec une grenade pour permettre à sa sœur de s'enfuir. Suite à la mort de son frère, Polina est prise d'une folle envie de vengeance et massacre une multitude de soldats de la Wehrmacht avant d'éliminer Leo Steiner, l'homme qui dirigeait l'invasion de la ville.

Timeline Black Ops[]

Dans Call of Duty: World at War, Dimitri Petrenko et Viktor Reznov sont les seuls rescapés d'une violente confrontation entre l'armée rouge et l'armée allemande dans une fontaine, à Stalingrad. Les deux hommes rampent, cachés par les cadavres de leurs confrères, et récupèrent un fusil. Sous les précieux conseils de Reznov, Dimitri parvient à éliminer plusieurs nazis lordque que des bombardiers survolaient la zone et couvraient le bruit de ses tirs. Ils réussissent à sortir de la fontaine et s'aventurent dans les ruines de la ville, avant d'être embusqués par une escouade allemande. Soudainement, ils sont sauvés par un groupe de soldats soviétiques et, ensemble, repoussent l'envahisseur. Après être monté haut dans un bâtiment, Reznov coordonne les tirs de Dimitri, visant à éliminer le général Heinrich Amsel, orchestre du massacre de milliers de soldats et de civils soviétiques à travers le pays.

Suite à la prise de Stalingrad, Dimitri et Reznov prennent part à la contre-offensive russe et avancent ensemble dans les pays de l'Est, en direction pour l'Allemagne. À un certain point, les deux hommes sont séparés lorsque Dimitri est capturé, mais est plus tard retrouvé et sauvé in extremis par Reznov près de Seelow, en compagnie d'un soldat nommé Chernov. Les deux fantassins réunis reprennent alors le combat et arrivèrent à Berlin.

Lors de la bataille de Berlin, Reznov et Dimitri prennent d'assaut le Reichstag afin d'y déposer le drapeau soviétique, mais Chernov, qui tenait le drapeau, est tué par un lance-flammes allemand. Petrenko prend alors la relève et tiens le drapeau tout en affrontant la dernière résistance nazie, avant de planter le drapeau sur le toit du bâtiment, symbolisant la prise de la ville par l'armée rouge.

Guerre Froide[]

Timeline Zombies[]

Cartes Multijoueurs se déroulant en U.R.S.S[]

Advertisement