Wiki Call of Duty
Advertisement


Victor Zakhaev est l'antagoniste principale de Call of Duty: Warzone dans l'intégration de Call of Duty: Modern Warfare. Il est aussi un antagoniste dans le mode zombie de Call of Duty: Modern Warfare III en utilisant l'Ether sur la ville de Zaravan

Biographie[]

Histoire[]

Né dans les années 1970, Victor Zakhaev était le deuxième fils d'Imran Zakhaev, un haut fonctionnaire du ministère de l'Intérieur de l'Union soviétique. L'enfance de Victor coïncidait avec une série de changements politiques monumentaux dans son pays. L'introduction de nouvelles libertés économiques et culturelles a affaibli l'URSS en tant que grande puissance mondiale, ce qui a beaucoup contrarié Imran. Enfant, Victor avait un accès rare aux tunnels et aux systèmes de bunkers du bloc de l'Est, grâce à son père. Aimant, mais aussi craignant son père, Victor a dû apprendre à parler italien, allemand, anglais et français. À l'âge de 16 ans, il a été inscrit dans une prestigieuse école préparatoire à Verdansk mais a été rapidement renvoyé après avoir eu une altercation avec un professeur pour avoir saisi la canne du professeur et l'avoir cassée pour échapper à sa punition corporelle. En punition, Victor a été envoyé à l'école militaire de Suvo, où ses pairs étaient issus des familles plus austères du personnel militaire soviétique Victor a obtenu son diplôme en tant que parachutiste, servant dans la dernière unité des troupes aéroportées soviétiques. En 1990, il a été déployé au Tadjikistan dans le cadre d'une force de maintien de la paix pour atténuer les affrontements ethniques qui ont conduit à une série de guerres civiles déclenchées par l'effondrement de l'Union soviétique Habilité par son père, Victor Zakhaev s'est imposé comme un fervent défenseur de la reconquête de la mère Russie suite à la propagation des privatisations et de la propriété des anciennes entreprises d'État. Vivant quelque part sous l'aile et à l'ombre de son père puissant, Victor a assumé certaines des responsabilités de son père après avoir subi une chirurgie cardiaque en 1994. Victor a rejoint la division la plus secrète du Service fédéral de sécurité, luttant contre le terrorisme et le crime organisé en Tchétchénie et au-delà

Dans l'Ultranationalisme[]

Après la mort d'Imran Zakhaev en 2011, le désenchantement croissant de Victor avec la Russie moderne l'a amené à quitter clandestinement le pays avec sa femme Yuila. C'est à ce moment-là qu'il a vu le potentiel de trafiquer des armes vers les anciennes nations soviétiques plongées dans le chaos constant suite aux vides de pouvoir causés par leur indépendance naissante. Victor Zakhaev aurait utilisé ce qui restait des contacts loyaux de son père et créé Zakhaev Arms pour faire passer illégalement des armes de l'Europe de l'Est vers l'Afrique et le Moyen-Orient. Grâce à son trafic d'armes, Victor a continué à exercer une influence en visant à réaliser les rêves inaccomplis de son père de ramener l'Union soviétique à sa gloire passée en utilisant la menace de la guerre nucléaire En novembre 2019, suite à la mort du général Roman Barkov, le capitaine John Price a tenu une réunion avec Kate Laswell où elle l'a informé des intentions de Zakhaev de prendre la place de Barkov. Price a supposé que Laswell parlait de son père Imran, qu'il a presque tué lors d'une mission à Pripyat avec MacMillan, un autre agent des SAS. Laswell a cependant clarifié qu'il s'agissait en effet de Victor. Elle a ensuite discuté du fait que Zakhaev approuvait les actions d'Hadir Karim et l'aiderait à s'échapper de la garde russe

Guerre à Verdansk[]

Suite à la mort du leader d'Al-Qatala, Omar "Le Loup" Sulaman, Victor Zakhaev a libéré Khaled Al-Asad de sa prison. Al-Asad a pris le commandement de l'organisation extrémiste et fondé Al-Qatala-Aljahdid. Zakhaev a ensuite forgé une alliance avec Al-Asad et est devenu conseiller et fournisseur d'armes pour le nouveau leader d'Al-Qatala. Le 3 mars 2020, avec les armements de Zakhaev, Al-Asad a lancé une attaque à grande échelle contre la ville de Verdansk, entraînant d'innombrables morts et finalement l'évacuation massive des civils de la ville. Alors que l'Armistice luttait pour repousser la menace d'Al-Qatala à Verdansk, Zakhaev a facilité le déplacement de plusieurs armes nucléaires vers des bunkers autour de Verdansk. Bien que l'Armistice ait réussi à retirer un cœur nucléaire de la possession d'Al-Qatala, ils n'ont finalement pas réussi à affaiblir Al-Qatala. Zakhaev a riposté en élaborant des stratégies avec Al-Asad, provoquant des conflits entre les opérateurs de l'Armistice. Pour le coup final, Zakhaev et Al-Qatala ont libéré une quantité massive de gaz toxique dans Verdansk, piégeant les opérateurs de l'Armistice et provoquant une extrême tension alors qu'ils se battaient pour être évacués de Verdansk. Les événements qui ont suivi ont conduit à la dissolution de l'Armistice. À un moment donné, Zakhaev a permis à Al-Asad de retourner en Urzikstan tandis qu'il poursuivait ses opérations à Verdansk L'opérateur de la Task Force 141, le lieutenant Simon "Ghost" Riley, a aidé les opérateurs restants à traquer Zakhaev à Verdansk, mais pendant un certain temps cela n'a pas donné de pistes. Cependant, le trafic de communication d'Al-Qatala a été découvert par l'Allégeance depuis le stade de Verdansk. Ces renseignements ont été transmis à la Shadow Company, qui a utilisé des explosifs pour détruire le toit du stade et rechercher Zakhaev. Les efforts de la Shadow Company ont été vains, mais Ghost a continué à fournir des renseignements pour traquer Zakhaev. Finalement, un système de métro a été découvert par Price, que Zakhaev et Al-Qatala utilisaient pour voyager sans être détectés. Farah Karim, leader du Front de libération de l'Urzikstan, et "Nikolai", leader de Chimera, ont enquêté mais ont découvert que Zakhaev n'avait pas utilisé les trains, mais avait plutôt voyagé à pied à travers les tunnels. "Nikolai" a alimenté les métros et a combattu Zakhaev aux côtés des autres. Zakhaev a exploité les tensions entre la Coalition et l'Allégeance pour activer tous les bunkers à Verdansk sans se rendre compte, ce qui lui a permis d'activer le silo des ICBM caché dans le Bunker 10. Son plan pour réaliser les souhaits de son père a finalement échoué, car le Task Force 141 a réussi à obtenir le code d'annulation pour le missile, le 6157, et a lancé une attaque avec l'aide de Farah, Alex et des Demon Dogs de Marcus Griggs pour créer une diversion. Price a infiltré le Bunker 10 lorsque Zakhaev a activé le missile. Price lui a tiré dans l'épaule avant de le jeter au fond du silo. Avec Zakhaev neutralisé, Price a reçu le code d'annulation de "Nikolai" et a empêché le lancement du missile ICBM

Ether à Zaravan[]

Sans que le Task Force 141 le sache, Zakhaev a réussi à survivre à son affrontement avec Price en atterrissant dans l'eau au fond du silo de missile. Après s'être échappé, Zakhaev a commencé à chercher de nouvelles armes. Il a bientôt appris l'existence de l'Éther et du conflit entre Requiem et le groupe Omega. En 2021, il a engagé Terminus Outcomes, dirigé par Jack Fletcher, pour l'aider à traquer et à trouver le reste de l'Éther. Il a également engagé la Dr Ava Jansen, une chercheuse disgraciée, pour développer davantage des armes à base d'Éther sous prétexte de recherches sur l'énergie propre et la médecine. Avec une équipe de soldats, Zakhaev et Fletcher se sont rendus à Zaravan, en Urzikstan, où ils ont d'abord attaqué un groupe de policiers à un poste de contrôle américain pour créer une diversion. Après avoir pénétré dans un sous-sol, ils ont découvert les restes de Grigori Weaver et trois autres cadavres autour d'un dispositif placé sur une table. Le dispositif s'est ouvert et Zakhaev a récupéré deux fioles d'Éther. Alors qu'ils s'échappaient, ils ont été attaqués par des renforts de police, y compris la police militaire. Coincés, Zakhaev a lancé l'une des fioles sur la police pour créer une Zone d'Exclusion qui transformait les gens, morts ou vivants, en zombies. Zakhaev a réussi à retourner à son véhicule avec Fletcher avant de quitter la zone, réalisant l'efficacité de l'Éther

Terminus Outcomes établirait des bastions à travers Zaravan tandis que la CIA créerait l'Opération Deadbolt en réponse à l'épidémie que Zakhaev avait déclenchée. Il enregistrerait ensuite un message à destination de son défunt père, promettant de poursuivre son héritage et de frapper l'Occident, désignant Washington, Londres et Paris comme cibles pour sa vengeance. Zakhaev a également appris qu'un des protégés de Price, Johnny "Soap" MacTavish, travaillait pour l'Opération Deadbolt, et a juré qu'il prendrait la vie de Soap en représailles contre Price pour l'avoir presque tué à Verdansk

Après la destruction d'une partie de l'Ether présent au centre de Zaravan, Victor quitte Terminus Outcomes et fait cavalier seul à Zaravan pour son propre compte

Galerie[]

Anecdotes[]

  • Victor Zakhaev à un passé commun avec l'opérateur Nikto, qu'il a torturé au visage
  • Durant les fois ou il est appelé Mr Z, Victor Zakhaev est représenté par des images d'Imran Zakhaev de Call of Duty 4: Modern Warfare
Advertisement